Communication de nos partenaires

Flying Colors – Second Flight, live at the Z7 ...

Le 5 décembre 2015 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Steve Morse - Guitares
  • Neal Morse - Claviers, Chant
  • Casey McPherson - Chant, Guitares
  • Mike Portnoy - Batterie, Chant
  • Dave LaRue - Basse

Style:

Beauté absolue live

Date de sortie:

13 novembre 2015

Label:

Mascot Label Group

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9,99/10

On ne va pas refaire en détail la somme des talents que compose ce super groupe, entre Steve Morse (Deep Purple, Dixie Dregs, Kansas, Steve Morse Band…), Neal Morse (Spock’s Beard, Transatlantic…), Casey McPherson (Alpha Rev, ex-Endochine), Dave LaRue(Joe Satriani, Dixie Dregs, Planet X…) et Mike Portnoy (Dream Theater entre autres), on connaît depuis longtemps la qualité de Flying Colors.
Un premier album éponyme en 2012 suivi d’un live l’année suivante (http://www.soilchronicles.fr/chroniques … -in-europe), un magistral « Second nature » en 2014 (http://www.soilchronicles.fr/chroniques … ond-nature) et c’est tout naturellement que nous arrive cet automne ce « Second flight : live at the Z7 ».

On ne va pas se mentir, ce live pourrait bien faire partie du top 10 des meilleurs albums live jamais sortis tant la qualité de cet objet est optimale à tous les niveaux.
Déjà, si le précédent live se fendait de plusieurs reprises, ce n’est, hormis un titre (« Colder months » de Alpha Rev, groupe du chanteur / guitariste Casey McPherson), plus le cas cette fois-ci : la setlist étant puisée dans les deux albums de Flying Colors, « Kayla », « Shoulda coulda woulda », « Forever in a daze », « The storm » et « Infinite fire » étant tirés du premier album, les huit autres provenant de « Second nature ». D’ailleurs, seul manque à l’appel « Lost without you » tiré de ce dernier, titre que j’aurais pourtant vu faire mouche en concert.

Ensuite, le lieu choisi : le Z7 étant l’une des plus belles salles de concert de Suisse – voire d’Europe –, salle, souvent remplie, dans laquelle bon nombre de groupes viennent se produire chaque semaine.
Et pour le coup, le public ne s’est pas trompé tant le show proposé est grandiose : Flying Colors a la recette pour faire mouche pour chacun de ses titres, l’expérience et le talent de chaque musicien y étant pour beaucoup.
On ne va pas redire ce qu’on pense de chacun des titres, la relecture des chroniques suffisent à elles-mêmes : toujours est-il qu’en plus d’être des compositeurs incroyables, les membres de Flying Colors sont aussi des interprètes fabuleux et des showmen hors pair.
Tenter d’essayer d’extraire un titre par rapport à un autre serait peine perdue : ce live est un tout, magnifique, qui confine au sublime !
Le rock progressif – on va se contenter de se terme limite réducteur en comparaison de ce qu’on peut entendre – de Flying Colors est juste incroyable. Les côtés jazzy ressortent encore mais se font de plus en plus rares au profit d’un rock, légèrement metallisant certes, d’une richesse absolue.

Le terme de « beauté absolue » pour décrire ce live n’est pas exagéré : on se rapproche de la perfection et l’écoute de petites merveilles que sont d’entrée « Open up your eyes », le très Kravitz « Bombs away » qui se veut être un hit en puissance à lui tout seul, l’explosif « Shoulda coulda woulda », le calme « The fury of my love », « A place in your World », un « Forever in a daze » sur lequel Dave LaRue s’éclate comme un petit fou avec sa basse et ses claviers proche du pourpre profond, « One love forever », « Mask machine », l’acoustique « Colder months » enchaîné avec le merveilleux et tout aussi poignant « Peaceful Harbor » (quel final grandiose, magnifié par rapport à l’album par une interprétation live des plus justes et émouvantes), les douze minutes de « Cosmic symphony », le final « Infinite fire ». Bref, autant de plaisirs auditifs à la limite du jouissif !

Le live de l’année !

Tracklist :
CD1 :
01. Overture (1’28)
02. Open Up Your Eyes (12’17)
03. Bombs Away (4’58)
04. Kayla (5’20)
05. Shoulda Coulda Woulda (5’18)
06. The Fury Of My Love (5’35)
07. A Place In Your World (6’06)
08. Forever In A Daze (4’22)

CD2 :
09. One Love Forever (7’23)
10. Colder Months (reprise Alpha Rev) (3’49)
11. Peaceful Harbor (6’43)
12. The Storm (5’09)
13. Cosmic Symphony (12’35)
14. Mask Machine (7’04)
15. Infinite Fire (12’47)

DVD : CD1 + CD2
+ Peaceful Harbor (Orchestral version – menu)


Site officielhttp://flyingcolorsmusic.com/
Myspacehttps://myspace.com/flyingcolorsmusic
Facebookhttps://www.facebook.com/flyingcolorsofficial
Twitterhttps://twitter.com/flyingcolors
Youtubehttp://www.youtube.com/flyingcolors

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green