Communication de nos partenaires

Line-up sur cet Album


• Jérémie « Djé » Pasqualin : Chant • Loïc Kowalski Foechterle : Guitare • Arnaud Zeh : Guitare • David Luciani : Basse • Pierre Ansart : Batterie

Style:

Metalcore

Date de sortie:

5 Avril 2017

Label:

All Random/Dooweet Agency

Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 7/10

Avec Stars can’t shine without Darkness, Diana rising frappe fort, égalant de manière confondante des grosses productions de Metalcore

Attention, ce que je viens d’écrire est une lame à double tranchant. Du point de vue de la production et du jeu, rien à redire. Les morceaux sont bien construits et bien joués, quelques bonnes idées passent de ci de là et donnent à l’ensemble une qualité indéniable de pesanteur – dans le game également. Les onze titres constituant cet album s’enchainent sans laisser de temps mort et de façon redoutablement efficace, calibrés pour être courts (entre 3 et 4 minutes) et tenant l’esprit du titre de cet album : de la noirceur, de l’obscurité (même si je cherche encore la nuée d’étoiles, et ce n’est pas forcément la naïveté des paroles qui me l’apportera).

Mais… vous avez dû noter mon « confondante » d’accroche, car c’est là où se trouve mon problème : quelle que soit la qualité, la musique de Diana rising n’a pas d’identité propre, pouvant être confondue avec des Adept, Betraying the Martyrs, Bring me the Horizon, Heaven shall burn (pour le son principalement parce que Hsb est bien au-delà au niveau de la recherche musicale et des ambiances) et autres groupes de cette trempe. C’est sur que c’est un point positif de recevoir la comparaison avec de telles pointures… mais jusqu’où et jusqu’à quand ?

L’élève devra dépasser ses maitres s’il veut survivre et gagner en intérêt artistique. C’est tout ce que je peux souhaiter à ce quintette mulhousien ; après tout, c’est un premier album…

A écouter sous la constellation de la Grande Ourse, en sachant que la Petite Ourse n’est pas loin.

Tracklist:

1. The Rise (0:53)
2. Piece by Piece (4:01)
3. Get up and try again (3:45)
4. Infinite Dimension (2:29)
5. Reborn (3:59)
6. This Feeling inside (3:25)
7. The Void (3:15)
8. Diamond Clouds (3:34)
9. Sons of the Sun (3:03)
10. Cursed (3:49)
11. You should have known (3:37)

Facebook: https://www.facebook.com/dianarisingmusic
Deezer: http://www.deezer.com/fr/album/39412971
Bandcamp: https://dianarising.bandcamp.com/
Youtube: https://www.youtube.com/user/DianaRisingBand

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green