Communication de nos partenaires

Bukowski – On the rocks

Le 1 avril 2015 posté par Fredo

Line-up sur cet Album


Mattieu Dottel : Guitare et Chant
Julien Dottel : Basse et Chant
Thibault Morin : Batterie
Fred Duquesne : Guitare

Style:

Stoner Metal

Date de sortie:

30 Mars 2015

Label:

Verycords

Note du SoilChroniqueur (Valquest) : 7,5/10


Bukowski, LE groupe de Stoner Français, est de retour !
Depuis « Amazing Grace » (2009) qui présentait les futures claques à venir, « The Midnight Sons » (2011) puis « Hazardous Creatures » (2013), signé chez Verycords et produit par Fred Duquesne (entré dans le groupe en tant que guitariste depuis), le groupe est monté d’un cran, tant au niveau des compositions que de la production. Il me fut impossible de cacher mon plaisir lors de la réception de cette quatrième offrande du groupe, d’autant plus que les deux extraits diffusés (« White Line » et « Hearing Voices« ) ne pouvaient que nous rendre impatients d’écouter le reste.

On met donc l’album en route et dès le premier morceau « The Smoky Room » c’est la gifle encore une fois ! La production gagne de nouveau en profondeur, notamment grâce à la basse bien présente, sur « 1.2.3 artificial heartbeats » par exemple, procurant une énergie aux morceaux qui nous donne envie de nous éclater la nuque à grand coup de headbang ! Il en va de même pour le calibrage des voix entre Julien et Mathieu, juste parfait, avec un mélange d’agressivité et de douceur si caractéristique du groupe qui nous donne envie de chanter/hurler les refrains en chœur, comme dans « Vampire » ou « Scarecrow« .
On ressent une variété dans les morceaux beaucoup plus forte que sur les autres albums, aucune chanson ne ressemble à une autre, on sent que Bukowski cherche à aller vers d’autres horizons que ceux auxquels il nous a habitués, notamment dans « Scarecrow » où les chœurs en latin font clairement penser à Ghost, ou dans « Condor’ »rappelant Killswitch Engage dans sa période avec Howard Jones.
L’album est très varié ce qui le rend très appréciable. Mais pour les habitués du « Bukow Style », des morceaux comme « Hearing Voices » et « White Line » (avec au passage un solo qui nous rappelle celui de « Killing in the Name« de Rage Against the Machine) sont toujours là pour notre plus grand plaisir. S’ajoute également une très belle power ballade, « Birth« , qui commence légèrement avec la magnifique voix de Mathieu et un son de guitare clean qui finira par exploser en fin de morceau : une pure merveille.
Cet album est une véritable réussite avec une variété hors du commun pour ce qui est des morceaux aux influences aussi bien Rock que Metal, le tout gardant la personnalité du groupe. Pour les fans du combo, jetez-vous dessus, et pour les autres… il serait temps de vous y mettre !

01. The Smoky Room
02. Hearing Voices
03. Vampire
04. Winter’s Masters
05. Condor
06. White Line
07. One More Shade Of Grey
08. Birth
09. Scarecrow
10. 1.3.3 (artificial heartbeats)
11. The Beginning Of The End

 

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green