Communication de nos partenaires

Blacklodge – Machination

Le 1 janvier 2013 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


  • • St Vincent / Voix, Machines, Guitare
  • • Narcotic / Guitare
  • • AcidJess / Basse
 

Style:

Black Metal

Date de sortie:

Juin 2012

Label:

Season of Mist

Note du Soilchroniqueur (Gwenn):9/10

 

Bien le bonjour à tous, faisant une énième réapparition sur ce site avec un honteux retard pour les quelques chroniques à réaliser. C’est la crise, comme on dit. Une fois passé l’âge « Fuck You All » finalement c’est un peu comme tout le monde, hein, priorité au boulot et à mes nouvelles maisons les boîtes d’Intérim et les usines diverses et variées. L’heure est au calme et au repos, les festivals et reportages photos s’éloignent comme peau de chagrin rien que pour le luxe d’avoir un toit, de quoi bouffer et chaud. On s’offre quelques livres en parallèle du genre « Black Metal, Beyond the Darkness » paru chez nos potes anglais un brin plus « tatillons » sur la qualité de leurs parutions. Passons, ça fera l’objet de mon prochain article.

Passons aussi le fait que cela doit faire quatre mois que je n’ai pas écrit un texte relatif au Metal. D’une, ça manque comme le vélo… et de deux je vous donne le droit de me fouetter avec des lanières à clous la prochaine fois que nous nous croiserons.Machination devait voir la lumière de l’été et c’est avec une pelletée de neige que je vous sers la chronique…

En parlant usine, l’album que je vais décrire ici est une somme de rouages, de bobines, de chaînes réglées, huilées de manière absolument parfaite. Comment créer un alliage entre Indus et Black Metal et surtout dans l’idée, que ça donne quelque chose de viable, Blacklodge n’a pas traîné en route, ayant trouvé la matière première qu’il faut pour se faire, à savoir un savant mélange de puissance et d’impulsions lourdement rythmées. Une cadence précise, paradoxalement fine, encadre la totalité de l’album.

L’artwork met déjà dans l’ambiance, vous me direz, avec cette balade proposée dans la radicalité du noir, du blanc, des cercles et lignes de force contenant les mystères d’une symbolique choisie. Et dès le premier titre, « TridenT », c’est du délire. A l’image d’un dérapage contrôlé, l’oreille surfe entre la folie d’un Black Metal assumé et… une atmosphère industrielle. Les deux collent tout à fait, l’entrée en matière ne fait pas dans la dentelle et ça n’est qu’en respirant un grand coup que peut s’achever l’ingestion d’un tel morceau. Évidemment Blackloge ne pense pas dans l’ordre d’un apéro, d’une entrée ou même d’un trou normand, le frein n’existe pas dans ce disque mais pourquoi pas dans un sens. Ça devient classique, après tout, ce slow toujours présent au beau milieu d’une cascade en furie.

La Machination « NeutroN ShivA [Sun, walk with me », encore plus agressive, est complètement dans l’esprit « usine », le genre de son toujours présent quand on travaille dans un atelier à 90Db constants munis de protections auditives. Le tout incroyablement bien ficelé, pas chiant, pas agaçant. « Neo.Black.Magic » dont le début s’inscrit dans un tempo plus lourd, terriblement plaisant quand on écoute les morceaux dans l’ordre proposé. Il précède le très très bon « Industrial Temple MysticA », beaucoup plus influencé par les années 90, le son est plus cru, brut et métallique. Tenez, et « Antichrist Ex Machina » possède même quelques petits sons présents dans la dernière vague musicale satyriconniène notamment dans les effets de guitare.

« Order Of The Baphomet » marque le départ de la seconde partie de l’album qui ne vous laissera pas respirer une seule seconde. Autant Blacklodge aurait pu carrément passer dans de la répétition, autant jusqu’au dernier morceau (le final extraordinaire de «The Other Side »), c’est l’hétérogénéité dans une cohérence artistique et technique parfaite qui définit la couleur de ce quatrième album. Alors OK le groupe a 15 ans d’ancienneté, mais là où certains s’arrêtent d’autres meurtrissent les esprits dans une douce torpeur.

 

Site officiel : http://www.loginsatan.org/

 

01. TridenT
02. NeutroN ShivA [Sun, walk with me !]
03. Neo.Black.Magic
04. Industrial Temple MysticA
05. Antichrist Ex Machina
06. Order Of The Baphomet
07. Empire’s Hymn
08. All Seeing Eye
09. Culto Al Sol (Solarkult)
10. The Other Side

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green