Communication de nos partenaires

Benighted Soul – Kenotic

Le 1 mai 2015 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Jean-Gabriel Bocciarelli : Basse, chant
  • Jérémie Heyms : Guitares
  • Géraldine "Jay" Gadaut : Chant
  • Flavien "Flav" Morel : Claviers
  • Guillaume Bergiron : Batterie

Style:

Metal symphonique

Date de sortie:

27 octobre 2014

Label:

Savage Production

Note de la SoilChroniqueuse (Bloodybarbie) : 8/10

La première fois que j’ai découvert ce fabuleux groupe aux mille et un talents, c’était lors de leur concert avec Wildpath et Adrana, au Divan Du Monde (Paris) en janvier 2015.
Je peux vous dire que j’ai reçu de sacrées claques, mes amis aussi d’ailleurs! Un show exceptionnel, propre, très professionnel et une setlist parfaite. Sans parler de cette maîtrise instrumentale de très haut niveau technique qui m’a littéralement scotchée sur place, au point de ne plus pouvoir headbanguer. Cela faisait longtemps que je n’ai pas découvert un aussi bon groupe de métal symphonique made in France (Nancy précisément). Il faut dire que ce n’est pas la quantité qui manque mais la qualité.

En fait, Benighted Soul existe depuis 2008 avec un EP « Anesidora » (2008), un excellent premier album « Start From Scratch » (2011), suivi de leur nouvel album « Kenotic » sorti en octobre 2014 qui constitue l’objet de cette chronique. Voilà un groupe qui a réussi a échappé à ma chasse aux trésors, je suis complètement passée à côté (honte à moi) ! Le groupe a même fait des tournées européennes avec Tarja, Orphaned Land et a ouvert pour de nombreux grands groupes, on a affaire à du lourd !
Tout d’abord, la production et le mixage des albums sont indéniablement propres et remarquables, ce qui permet de savourer les disques à leur juste valeur. Passons donc au crible ce contenu de morceaux.

Ce que j’apprécie le plus chez Benighted Soul, c’est qu’il excelle dans l’art du cocktail explosif tel un Cocktail Molotov non mortel, en mélangeant souvent à doses égales métal symphonique et du progressif métal aux riffs complexes. Il en ressort des compositions d’un haut niveau technique méticuleusement travaillées et merveilleusement jouissives (surtout en live).
Je me souviens lorsqu’on les avait vu sur scène, mon père et moi, nous avons tous les deux pensé à un même groupe, et pas n’importe lequel, un des maitres du prog : Dream Theater.

Certes, on a été tellement subjugués par la maitrise des compositions qu’on a oublié qu’il y a une demoiselle qui chante. Soyons d’accord, je ne lui reproche rien, elle a une très belle voix et chante bien. Ce n’est pas le genre de chant féminin agaçant et en plus il est parfois mêlé à du chant masculin crié.
Résumer « Kenotic » en une phrase ? Une avalanche de puissance et de technicité, de gros sons de guitares souvent sous accordées et un clavier magistral. Ah, j’ai failli oublier : un chant féminin lyrique incessant.

« Halcyon Day », est plutôt sombre et prenant avec plusieurs mouvements, des parties regorgeant d’éléments symphoniques et d’autres qui laissent place à des passages plutôt progressifs aux divers jeux de clavier, variant les sonorités. “Too Far gone” utilise un autre ton de chant, sans pour autant monter dans les aigus et ce pont aux notes graves de la guitare suivies des plus graves de la basse. Le tout dirigé par ce clavier omniprésent, même si le refrain chanté devient un peu barbant à la fin.

“Si Se Non Noverti” fait son entrée avec des riffs et des jeux à la black métal symphonique, bien plaisant… Ah non, ça n’aura duré que quelques secondes, avant que le chant casse cet élan ! C’est le titre que j’ai le moins apprécié à cause de sa linéarité, hormis le long pont bien travaillé qui a brisé cet ennui.
“Only Make Believe” ressort davantage ce duo au chant féminin/masculin, démarrant lent et montant dans le tempo, construit dans la simplicité avec des ponts complexes.

Le niveau remonte avec “Martingale” aux mélodies très sombres avec un orgue qui accentue ce côté ténébreux et ces sublimes soli de clavier.
“Enlightenment” est définitivement mon coup de cœur, œuvrant entre lent et mid-tempo, purement instrumental et riche en mélodies symphoniques. Un morceau qui ne se décrit pas, il s’écoute !
“The Shallow Of The Deep” se montre plus agressif avec ce chant masculin crié qui rajoute une bonne dose de testostérone à ce duo, telle une comédie musicale dramatique fourbe avec cet éternel combat ange/démon.
“Let You Win” est mon second coup de cœur : il ressort cette magie des riffs d’orient qu’on retrouvait plus souvent dans « Start From Scratch » avec un clavier d’humeur bluesy (il a le blues) et un solo heavy. Un pur plaisir ! Un régal !
“Threshold Exceeded” oscille entre mélodies sombres et d’autres plus joyeuses, une basse claquante, des chœurs, ou encore des éléments extra-terrestres UFO pour agrémenter la sauce.

Voilà donc, vous aurez compris mon enthousiasme par rapport à cette œuvre. Tout de même, j’ai mieux apprécié son prédécesseur qui grouillait de technicité, de mélodies complexes et prenantes, mais qui était surtout plus efficace que ce dernier.
Je reprocherais également à l’intégralité de la galette le chant féminin qui devient rebutant au bout d’un moment, trop répétitif voire parfois même monotone et qui pourrait être plus efficace.
J’avouerais que les albums m’ont moins impressionnée qu’en live. Il y a des groupes comme ça, c’est grandiose en live mais l’est moins sur CD, et d’autres l’inverse. Pourquoi? Ça doit être la magie du live tout simplement, et la sono à fond.

On peut être fier d’un groupe comme Benighted Soul qui ira sans doute encore plus loin, même à l’échelle internationale (parole de voyante). Sur ce, je leur souhaite une belle carrière et une bonne continuation.

Tracklist :

1. Halcyon Days (4:45)
2. Too Far Gone (4:42)
3. Si se non noverit (7:13)
4. Only Make-Believe (5:04)
5. Martingale (4:42)
6. Pent-Up (6:04)
7. Enlightenment (6:02)
8. The Shallow and the Deep (5:59)
9. Let You Win (5:34)
10. Threshold Exceeded (4:47)
11. Bound (6:26)
12. One Last Harvest (6:44)

Site officiel : http://www.benightedsoul.com/
Myspace : http://myspace.com/benightedsoul
Facebook : http://www.facebook.com/pages/Benighted … 9418788983
Youtube : http://www.youtube.com/benightedsoul
Twitter : http://twitter.com/#!/benightedsoul

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green