Communication de nos partenaires

Artillery – The Face of Fear

Le 16 novembre 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Peter Thorslund - Basse
  • Michael Bastholm Dahl - Chant
  • Michael Stützer - Guitares
  • Josua Madsen - Batterie
  • Morten Stützer - Guitares

Style:

Thrash Metal

Date de sortie:

16 Novembre 2018

Label:

Metal Blade Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Définitivement, dès que j’entends parler des Danois d’Artillery, je ne peux m’empêcher de penser à leur deuxième album, Terror Squad, qui date déjà de 1987. Encore en 2018, je me remets régulièrement cet album entre les oreilles et me délecte de brûlots comme « In the Trash », « Terror Squad » ou « At War with Science ». Tout ça pour dire que ce groupe – et cet album – ont marqué mon adolescence de thrasher invétéré…

C’est dire si l’annonce d’un nouvel album de la formation de Taastrup me colle systématiquement une demi-molle dès lors que l’actualité d’Artillery (elle aussi) frétille un minimum. Sachant qu’en plus, depuis le retour en 2007 après sept années de silence qui ont suivi un B.A.C.K. (1999) somme toute assez moyen, le groupe nous sort son cinquième album – le neuvième de leur carrière – de façon relativement régulière, et tous de qualité oscillant entre le bon (My Blood en 2011, Legions en 2013) et le carrément excellent (When Death comes en 2009, Penalty by Perception en 2016 [Soilchronique ici]) et, quelque part, il va bien falloir mettre, ce The Face of Fear, dans la deuxième catégorie.

Neuf titres plus deux bonus pour trois quarts d’heure de pur plaisir pour tout thrasher qui se respecte : Artillery ne change certes pas d’un iota sa recette et le fait que le line up soit désormais stable depuis 2012 et la préparation de l’album Legions y sont forcément pour quelque chose, garantissant une meilleure cohésion à l’ensemble. Troisième album donc sous cette formation toujours articulée autour des frères Stützer (les deux guitaristes), du bassiste Peter Thorslund présent depuis 1988, du batteur Josua Madsen, arrivé en 2012 tout comme le chanteur Michael Bastholm Dahl.

L’album débute par le titre éponyme et met la pression d’entrée : on se croirait de retour dans les années 80 et ce titre n’aurait pas fait tâche sur Fear of tomorrow (1985) ou Terror Squad (1987) tant le chanteur hurle comme Flemming Rönsdorf – chanteur d’Artillery en 1984 à 2004, qui a bien failli chanter chez Destruction lorsque Schmier est parti au début des nineties, mais ne s’est contenté que de quelques répétitions suite au véto du label de l’époque – en poussant bien haut les aigus.

Artillery nous donne une nouvelle leçon de Thrash Metal comme savent les faire les groupes de la même « famille » de thrashers que sont les Forbidden, Paradox, Accu§er ou Deathrow… Avec au programme ces riffs saccadés, cette rythmique épileptique, ces soli infernaux et des refrains imparables.

Les neuf nouveaux titres (dont un instrumental) sont autant de petites bombes atomiques à se coller à haut volume dans les oreilles et chacune de ces pépites risque de faire beaucoup de dégâts sur scène.
Toujours cette habitude de nous envoyer des titres oscillant autour des quatre minutes, histoire d’éviter toute redondance ou remplissage inutile : bref, The Face of Fear s’inscrit d’ores et déjà dans les grands crus du Thrash Metal de l’année.
On notera un plus mystérieux et heavy metal « Pain » qui donne encore plus de profondeur à l’ensemble, juste avant un instrumental « Under Water » planant annonciateur d’un furieux « Preaching to the Converted »…

Les deux bonus sont des réenregistrements de « Mind of no Return » originellement sur la première démo We are the Dead (1982) et « Doctor Evil » provenant de l’album Legions (2013).
La production sans faille est signée Søren Andersen, déjà responsable du son des albums du groupe depuis When Death comes (2009) mais aussi d’Essence (Lost in Violence), Pretty Maids (Motherland) ou l’éponyme de Tygers of Pan Tang (2016).

Hautement recommandé par un adorateur absolu de Thrash Metal, et ce n’est surement pas cet album qui changera la donne, un album, soit dit en passant, aussi superbe que sa pochette !

Tracklist :

1. The Face of Fear (3’58)
2. Crossroads to Conspiracy (4’25)
3. New Rage (4’02)
4. Sworn Utopia (3’57)
5. Through the Ages of Atrocity (5’01)
6. Thirst for the Worst (4’19)
7. Pain (4’12)
8. Under Water (instrumental) (2’08)
9. Preaching to the Converted (3’59)
10. Mind of No Return (3’47)
11. Doctor Evil (5’51)

Playlist Bandcamp
Site officiel
Story Instagram
Page Myspace
Page Facebook
Fil Twitter

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green