Communication de nos partenaires

Apocalyptica-Live in Leipzig (Wagner reloaded)

Le 20 décembre 2013 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


  • Eicca Toppinen - violoncelle
  • Paavo Lötjönen - violoncelle
  • Perttu Kivilaakso - violoncelle
  • Mikko Sirén - batterie

Style:

Métal symphonique

Date de sortie:

Novembre 2013

Label:

BMG / Sony Music Entertainment

Note du Soilchroniqueur (Erikillmister): 8/0

 

Un live d’Apocalyptica enregistré à Leipzig, en hommage au grand compositeur classique Richard Wagner, le tout dans le cadre des festivités inhérentes au bicentenaire de la naissance du monsieur, pourquoi pas ? Après tout s’il y a des membres de la grande famille du Metal à en avoir la légitimité, ce sont bien eux !
Autant être clair d’entrée ! Les finlandais frappent un très grand coup avec ce « Wagner reloaded » ! Certes, on sent tout de suite que le quatuor n’œuvre pas tout à fait de la même façon qu’habituellement. Ici, déjà, le public est très sage, policé. Ensuite l’apport d’un véritable orchestre symphonique, le MDR (allez, on va éviter les jeux de mots genre Lol, PTR, ect…il s’appelle réellement comme ça) va donner au groupe la profondeur qui lui manque parfois (souvent ?) en live. L’intro est un peu longuette, et il faut aller au bout de « Signal » et « Genesis » pour que ça démarre véritablement. Mais à partir de ce moment, ce sera la grande classe !
« Fight against monsters » mets le feu aux poudre avec son tempo assez heavy, ou le titre s’en va crescendo, avant que le calme ne revienne sur « Stormy Wagner » et sa longue plainte (putain de violoncelles, ça fout des frissons !!!).
« Flying Deutchman » (que viennent foutre des hollandais dans cette histoire ?, j’avoue que ça m’échappe un peu !) est assez complexe dans sa construction, et c’est tant mieux, le talent des finnois donnant enfin sa pleine mesure avec ce titre construit comme une pièce d’opéra, alternant des sonorités très métal et le lyrisme de l’orchestre.
« Lullaby et bubbles » servent ensuite d’intermède/intro au phénoménal « Path of live », synthèse parfaite de ce que peut être le heavy métal quand il est mis en valeur par un orchestre classique !!! C’est tout simplement grandiose ! Les passages empruntés au classique pur se mariant à merveille avec des sons beaucoup plus contemporains.
« Creation of note » commence par une ligne de basse assez surprenante que n’aurait pas reniée Roger Waters (Pink Floyd), avant de reprendre un rythme séant beaucoup plus à Apocalyptica, avec quelques fioritures du plus bel effet en arrière-plan, jusqu’à ce que la fin du titre explose en accélérant. Magnifique !
« Running love » fait appel quand à lui à la profonde admiration qu’a le groupe pour Metallica, du coup celui-ci sonne beaucoup comme ce qu’avait fait les Américains sur leur propre expérience symphonique et le très controversé « S&M« . Une sonorité un rienEnio Morricone du coup, légèrement incongrue dans ce contexte-ci, mais bon, cependant exécuté à la perfection, donc excusable.
On revient ensuite à une pièce beaucoup plus classique de conception avec « Birth pain ». Soufflant le chaud et le froid depuis le début du disque, les musiciens ne dérogent pas à la règle en envoyant « Ludwig Wonderland » qui pour le coup, lui est duApocalyptica tout ce qu’il y a de traditionnel, mais là également grandement mis en valeur par le renforcement du côté symphonique qu’amène le MDR. « Ludwig requiem » et « Destruction » auront l’honneur de clôturer ce merveilleux moment de symphonie métallique sur un tempo beaucoup plus doux et joués la encore avec maestria.

Que dire pour conclure ? Vous l’avez compris sans doute, cet album m’a emballé par sa beauté. Alors bien sur, il ne s’agit là plus tout à fait de metal à proprement parler, bien que l’on reste dans cet univers. Les finlandais que je trouvais parfois un peu superficiel, voire même de temps à autre à la limite de la suffisance (j’ai en mémoire leur prestation au Hellfest 2011) se sont enfin donnée sur ce « Live in Leipzig-Wagner reloaded » les moyens de leur ambitions.

Excellente surprise au final !

 

Site officiel : http://www.apocalyptica.com/en/
Myspace : https://myspace.com/apocalyptica
Facebook: https://www.facebook.com/Apocalyptica

 

Tracklist:

1. Signal
2. Genesis
3. Fight Against Monsters
4. Stormy Wagner
5. Flying Dutchman
6. Lullaby
7. Bubbles
8. Path In Life
9. Creation Of Notes
10. Running Love
11. Birth Pain
12. Ludwig – Wonderland
13. Ludwig – Requiem
14. Destruction

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green