Communication de nos partenaires

Z Family – Chapter II : Origin

Le 18 novembre 2017 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


• Pedro Killmister : Chant
• Yves “Z” Terzibachian : Guitare
• Mathieu Dupuis : Guitare
• Loic Bertrand : Basse
• Benjamin Surrel : Batterie

Style:

Groove Presque-Nu Metal

Date de sortie:

29 Septembre 2017

Label:

M&O Music

Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 6/10

Z Family est la démonstration qu’on peut avoir de bons musiciens-interprètes et ne pas avoir d’idée créative. Explication avec Chapter II : Origin.

Me voila face à une situation bien connue. Vous savez, quand vous regardez une bande annonce de film d’action français et que le contenu vous donne envie… et que finalement les deux scènes d’action et les trois vannes se trouvent dedans, mais que le film est à chier. Bah voila, je viens de me faire avoir comme n’importe quel zozo qui imaginerait que la prochaine production Europa Corp./Besson serait un film cool : j’ai regardé et écouté le clip/teaser de leur second EP et accepté de chroniquer ce skeud. Alléchant pourtant : ça sonne lourd et bien produit ; et pour cause : confié aux bons soins de Fred Dusquesne, de Bukowski et Mass Hysteria, qui sait procurer un son digne des prods US, et qui mérite tout le respect pour la qualité de son travail…

Indéniablement le groove y est et on sent bien la cohérence du tout et une unité de jeu… Petit problème : au bout d’un moment, on se lasse d’avoir entendu des pâles copies de Metallica – franchement, écoutez la piste finale « Whisky River » sans être tenté de fredonner par-dessus la mélodie de « The Unforgiven » –, de Deftones ou de Korn. Alors oui, le titre même de cet EP peut faire références à ces références, mais pour moi, un groupe qui n’est pas capable de sortir de ses influences majeures pour se créer une identité n’a pas de raison de survivre : le packaging, c’est bien, un beau cadeau à l’intérieur, c’est mieux. Et on aura beau me dire que « c’est l’intention qui compte », on ne s’étonne même plus de voir que les deux tiers des cadeaux de Noël se retrouvent dès le lendemain refourgués sur Ebay et Priceminister.

Indépendamment d’un réel projet de groupe dont cet EP serait une sorte de petit bonus parallèle pour les fans expliquant en musique ceux qui ont forgé l’identité du quintette marseillais, j’aurais adhéré… Mais pas là, dans le cadre de ce qui est censé représenter la musique et la création de celui-ci ! L’intention a le dos large… C’est d’autant plus navrant quand on entend, comme je le spécifiais en ouverture, que les musicos ne sont pas des branques et ont de réelles qualités d’interprètes.

Peut-être est-ce dû au fait que j’ai écouté récemment beaucoup de bons albums (français qui plus est, donc il ne s’agit pas un dénigrement franco-français) mais cet EP est loin d’être convaincant faute d’univers musical propre. Attention, Z Family : l’être, c’est le Bien ; le paraitre… hmmm… pas trop !

A écouter en (re)lisant Beaucoup de bruit pour rien.

Tracklist :

1. Late Night Sorrow (5:15)
2. Inked & electric (5:14)
3. Fragment (4:06)
4. Origin (3:21)
5. Animal (4:21)
6. Big Gun Player (3:44)
7. Whisky River (4:33)

Facebook : https://www.facebook.com/Zfamilymusic/
Bandcamp : https://zfamily.bandcamp.com/releases
Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCtxhrjq5iRBcdmF8eZUCBpw

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green