Communication de nos partenaires

Worselder – Paradigms lost

Le 13 septembre 2017 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


• Guillaume Granier : Chant, Guitare
• Jérémie Delattre : Guitare
• Yoric Oliveras : Guitare
• Yannick Fernandez : Basse
• Michel Marcq : Batterie

Style:

Crossover de Metals

Date de sortie:

1er Juin 2017

Label:

Slipstrick Records

 
Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 7/10

Les pyrénéens ne sont pas forcément à déguster glacés, preuve en est de Worselder et leur second album Paradigms lost dont l’artwork évoque une enluminure de bucher, une inspiration des Cathares selon les dires du groupe qui a fondé le concept de son album autour d’une fiction.

Le groupe définit sa musique comme du Metal traditionnel qui aurait rencontré le Hardcore des 90’s et du Stoner dans une allée de Thrash… ce qui n’est finalement pas faux. Pas forcément dans la définition qu’on pourrait se faire du résultat mélangeant toutes ces influences d’un coup en un seul morceau, mais dans la diversité des ambiances et des esthétiques qu’on retrouve au fil de l’album. Par exemple « Infighting » irait plutôt dans un arrière fond de Stoner avec du HxC quand le morceau éponyme flirte quant à lui vers le Thrash de Testament, voire un soupçon de death mélo suédois parfois.

Si j’avoue que je trouve qu’il y aurait un vrai travail à faire sur la structure des morceaux et les impressions de longueur et de manque de vie (avec le sentiment d’enchainement de riffs, en copié-collé)– sur la première partie de l’album – qui m’ont fait me demander s’il s’agissait ou non d’un premier LP, le son est propre – enfin pour autant qu’on puisse le qualifier ainsi dans le Metal – et travaillé, indéniablement… Peut-être même trop vu les nombreuses fois où j’ai eu l’impression que l’édition a été faite à la cisaille (Est-ce une illusion sonore ? Possible, mais quand j’entends les irrégularités à la batterie, nombreuses elles aussi, je me dis que c’est probable… ou alors le problème est plus grave). Le son des grattes est bon (même si parfois déséquilibré dans le mix), la basse un peu trop en retrait mais son slap est superbe au niveau du rendu… Mes éloges iront principalement à Guillaume Granier et sa voix tous-terrains (des montées priestiennes au growl profond, avec un grain, par instants, similaire à celui de Matt Heafy).

De bons moments se présentent, comme la fin de « Severed » en son clair qui tinte aux oreilles et l’intro de « Home of the Brave » dans ce même genre de configuration sonore, ou encore le morceau final ouvrant sur le Requiem de Fauré pour se développer vers quelque chose de plus metal…

Un album agréable dans son ensemble car varié et de qualité, auquel il manque encore la petite fibre de naturel ainsi qu’un peu plus d’inspiration et d’homogénéité.

A écouter comme une sorte de cathare-six dans les paradigmes perdus…

Tracklist :

1. Infighting (6:43)
2. Paradigms lost (5:39)
3. Seeds of Rebellion (4:06)
4. Idols (4:43)
5. The Sickening (5:00)
6. Severed (5:24)
7. My consuming Grief (5:15)
8. Home of the Grave (5:09)
9. The Haven (4:27)
10. Land of Plenty (7:26)

Facebook: https://www.facebook.com/pg/worselder/
Deezer: http://www.deezer.com/fr/album/41751471
Bandcamp: https://worselder.bandcamp.com/
Youtube: https://www.youtube.com/channel/UC-mflLT1c02BFfNt4T6S0VA

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green