Communication de nos partenaires

Venom Inc. – Ave

Le 9 octobre 2017 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Tony "Demolition Man" Dolan - Basse, Chant
  • Abaddon - Batterie
  • Mantas - Guitares

Style:

Black/Speed Metal

Date de sortie:

11 Août 2017

Label:

Nuclear Blast Records

Note du SoilChroniqueur (Erikillmister) : 9,5/10 

Bon, on va essayer de démêler cet imbroglio ! D’abord, il y a Venom, le vrai avec Chronos qui chante, joue de la basse, compose… bref, fait un peu tout ! En gros Venom, c’est lui !
Et puis il y a, depuis peu, Venom Inc, avec Abbadon, batteur, membre fondateur du Venom originel, ainsi que Mantas, guitariste, même pedigree, accompagnés de Tony « Demolition Man » Dolan au chant et à la quatre cordes, le remplaçant de Chronos quand celui-ci avait décidé à l’orée des années 90 d’aller voir ailleurs… Vous arrivez à suivre ? Pour faire simple, on se retrouve, à l’instar de Queensryche il y a trois ans, avec deux combos ayant un patronyme semblable, la seconde mouture ayant pris soin de rajouter « inc » pour ne pas avoir de problèmes de droits.
Ayant vu les deux versions en « live » récemment, il est difficile de vraiment départager la version Chronos de celle de Dolan, qu’en est il sur disque ? Le « Ave » de la version « inc » tombe donc à pic pour tenter d’y remédier.

Et on ne peut pas dire que Mantas, Abbadon et « Demolition Man » y vont avec le dos de la cuillère ! Ça part sur des bases très élevées ! Une rythmique d’airain, une guitare sauvagement maltraitée, une voix éructée, vomissant sa haine de Dieu, « Ave Satanas » ouvre de façon parfaite cet album. Avec « Forged in Hell» on comprend mieux pourquoi Venom était souvent comparé à Motorhead à ses débuts, le côté satanisme/Black Metal en plus. En effet, ces riffs saccadés, cette basse omniprésente, cette batterie qui fleure bon la force brute, ça rappelle forcément les meilleures heures de la bande à Lemmy ! Plus conforme à ce qu’il a toujours fait le power trio embraye un « Metal we bleed » qui aurait sans peine trouvé sa place sur « Welcome to Hell ». Que dire ensuite de « Dein Fleish » ? Le meilleur titre de l’album, sans aucune contestation possible ! C’est malsain, Abbadon and co. prouvent qu’ils savent se diversifier musicalement, sortant ici de leur créneau habituel, pour nous pondre un titre qui ressemble presque à du Ramstein ! Je ne saurais que trop vous conseiller le clip qui va avec, sordide mélange de satanisme et de sado-masochisme.
Encore du Venom pur et dur pour« Blood stained » qui vient nous rappeler, que « Demolition Man » tient plus que largement la comparaison avec son alter ego de l’autre version, ce qui n’est pas un mince exploit ! Encore un autre temps fort, « Time to die », délicieusement old school, et son refrain qui vous traverse le crâne aussi surement qu’une hache bien affutée, la guitare de Mantas se chargeant de vous découper en rondelles !
Tout droit sorti des 80’ « The Evil dead » est délicieusement rétro, il a l’effet d’une cure de jouvence sur votre serviteur qui se prend à headbanguer dans tout les sens! Arpèges sournois, basse sombre et inquiétante, une intro mid tempo qui semblerait indiquer que Venom Inc s’essouffle enfin, mais s’architecturant ensuite sur une guitare d’outre tombe, ce « Preacher Man » est aussi peut être l’un des rares morceaux à sonner comme du M. Pire of Evil, autre gang de Dolan.
« War » nous invite au pillage et au massacre, sans prisonniers et sans quartier… Mis en musique, ça en jette ! La suite prend la forme d’une petite friandise : « I kneel to no God », où les fiers anglais expliquent avec moult riffs qu’il n’est pas question pour eux de s’agenouiller devant quelque dieu que ce soit, et vu l’énergie employée, ils sont assez convaincants. Enfin, pour finir en beauté, rien ne vaut un petit hommage à Lemmy et c’est le très Motorhead « Black n’ Roll » qui va s’en charger.

Donc, il y a non pas un mais deux Venom… C’est en tout cas l’impression que me laisse ce « Ave » d’excellente facture. Si Chronos détient le nom, il est clair qu’avec la version « Inc », il a de quoi être inquiet ! Si sur scène, objectivement les deux jouent dans la même catégorie, il en est autrement à mon humble avis lorsque l’on aborde la comparaison en studio. Si Chronos se contente de répéter ses gammes à l’infini, « Inc » quant à eux réinventent le concept, prennent des risques et au final nous pondent sans doute l’un des albums le plus aboutis de l’année

Tracklist :

1. Ave Satanas (8:33)
2. Forged in Hell (4:59)
3. Metal we Bleed (5:17)
4. Dein Fleisch (7:11)
5. Blood stained (5:22)
6. Time to die (4:06)
7. The Evil dead (4:18)
8. Preacher Man (6:37)
9. War (4:30)
10. I kneel to no God (6:19)
11. Black n’ Roll (4:45)

Deezer : http://www.deezer.com/artist/12582714
Site officiel : http://www.venom-inc.com/
Spotify : https://play.spotify.com/album/2CY5ukx3HsnJuiTHhzkzLD
Facebook : https://www.facebook.com/VenomIncOfficial/
Twitter : https://twitter.com/venom_inc

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green