Communication de nos partenaires

Ulf – Echo Promise

Le 4 avril 2011 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


  • Maxx - chant & guitare
  • Red - guitare
  • Pierral - basse
  • Sast - batterie

Style:

Hard Mélodique

Date de sortie:

2010

Label:

Brennus Music

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar): 7/10

 

Groupe niçois formé en 2006, Ulf aime à mélanger les saveurs et les styles, alliance de moderne et de gros son avec le côté incisif et prenant d’antan en passant par le côté mélodique des années 90. Cela ne vous dit rien, la première parution de se groupe est la démo Piece Of Promise, cinq titres ayant pour rôle de promouvoir l’album Echo Promise, enregistré aux studios Art Music, signé avec le label Brennus Music, qui voit le jour en 2010.

Sous sa pochette quelque peu énigmatique, Echo Promise est un album conceptuel assez difficile à cerner car assez lourd et froid pour du Hard Mélodique. Ceux qui veulent chercher un style exact vont rapidement perdre espoir, tout comme ceux s’essayant à nommer toutes les influences du groupe, l’univers de Ulf est des plus variés. Les guitares s’en donnant à cœur joie en plaçant au gré de leurs envies de courtes parties acoustiques dans presque tous les titres, histoire d’adoucir un peu la donne, renforçant au passage les mélodies. Petite particularité aussi au niveau des guitares avec l’ajout de courts passages très Heavy, succession d’une dizaine de notes suraiguës et ultra rapides, donnant une touche d’incisif époque eighties, le premier titre « Ulf » n’en est qu’un des meilleurs témoins.

Le chant est aussi très varié, très doux et chaud dans l’ensemble. Maxx aime à changer le tempo, sur quelques titres comme « Shadows Of The Past » il s’essaye à monter dans les aigus, sans en faire trop, mais donnant aussi une touche plus énergique et plus agressive par moment (« Dead Angle »). La partie rythmique garde une très bonne place au sein de Ulf, sa production très puissante lui permet d’être clairement entendue à tout moment, rajoutant un peu de modernisme à l’affaire, le groove de l’introduction de « Dead Angle » est des plus prenant. En plus d’une musique très variée, « Echo Promise » est aussi un voyage, « Beyond My Wall » nous fait survoler l’océan, pour arriver sur l’Oriental  » The Basement » aux guitares pêchues et où la basse balance tellement qu’on se croirait encore sur un bateau en pleine tempête.

Les nombreux changements de tempo permettent à Ulf de jouer sur les contrastes, avec comme point important la différence entre son moderne et plus classique, mais profitant des aléas de la vitesse pour jouer aussi sur le jour/nuit ou plutôt agressif/mélodique. La production et le son conviennent parfaitement au style de Ulf, très mélodique et lourd. On se rapproche un peu de celui de Nickelback.

Au final, la musique d’Ulf arrive à nous séduire, on reste accrochés le long des onzes titres, guettant les apparitions de parties acoustiques ou alors passages plus rythmés. « Echo Promise » est un bon premier album, qui devrait permettre au groupe de se faire une petite place sur la scène française, ayant une matière physique à proposer pour sa promotion, le tout sera de faire aussi bien la prochaine fois.

 

Site :

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green