Communication de nos partenaires

The Joystix – Punchline

Le 4 avril 2016 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Szöszö - guitar, vox
  • Martonzoli - bass
  • Jimm - drums
 

Style:

Hard Rock Glam

Date de sortie:

Décembre 2015

Label:

Shotgun Generation Records

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) : 7/10

Vous devez commencer à connaître le label Shotgun Generation Records pour ses très bonnes sorties placées sous le signe du Rock n’ Roll : on y retrouve les formations comme High School MotherfuckersHellectrokutersSuckerstarz mais aussi Aesthesia ou encore Pleasure Addiction (qui vient tout juste de sortir son nouvel opus) pour n’en citer que quelques-uns… Voici une autre parution du label : ‘Punchline‘ des hongrois de The Joystix.

Un groupe qui reste dans l’ombre malgré ce quatrième disque qui fête aussi les dix ans de The Joystix. Cet opus est bien évidement placé sous le signe du Rock n’ Roll, beaucoup de fraicheur qui nous ramène à une époque lointaine où les disques faisaient 30 cm d’envergure et seuls les ‘singles’ étaient plus petits avec leurs 17 cm. Autrement dit une époque bénie où la musique avait une présence plus importante, un physique. C’est pas vraiment que l’on soit matérialiste, mais c’est pas le même charme de demander à une belle blonde d’aller mettre une pièce dans le jukebox, la voire se pencher délicatement pour insérer la pièce dans la fente, pendant que l’on savoure une bière bien fraîche… que de taper sur des touches blanches d’un clavier pour avoir le droit à un son ultra compressé….

Et pourtant l’album n’a pas encore un an….

Eh oui, The Joystix envoie une musique simple mais redoutablement efficace avec des refrains qui restent facilement en tête, des rythmiques de guitares assez catchy (« Disconnected »), des morceaux qui groovent du tonnerre (« Fametrain »), un ensemble musical très dynamique et on se surprend à taper du pied (« In My Head »), chanter les refrains… Tout est bien joué, n’est présent que pour la beauté du Rock n’ Roll et vous refile une pêche d’enfer.

Deux morceaux vous surprendront sûrement, avec premièrement un « Dumb Man Blues » placé au milieu du disque servant de pause musicale pour deux minutes deblues rock avec une tendance country. Le second, le final du disque, est « Golden Days », une ballade qui vient apporter un peu de mélodies, une clôture tout en douceur et en finesse pour un disque d’une trentaine de minutes de Rock n’ Roll sans finesse.

Tracklist :
01 : Make Love Make Hate
02 : Disconnected
03 : Born Under A Bad Sign
04 : Back In The Saddle
05 : Last Action Hero
06 : Dumb Man Blues
07 : In My Head
08 : Feel Feel Feel
09 : No Friends
10 : Fametrain
11 : Wasted
12 : Golden Days

https://www.facebook.com/thejoystix/info/?tab=page_info
http://www.thejoystix.bandcamp.com

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green