Communication de nos partenaires

Spiders – Shake electric

Le 3 mars 2015 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Ann-Sofie Hoyles – Chant, Harmonica / John Hoyles – Guitares / Matteo Gambacorta – Basse / Richard Harryson – Batterie.

Style:

Hard Rock

Date de sortie:

04 novembre 2014

Label:

Spinefarm Records / Crusher Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10


On est en 2015, bon sang !
Et quels sont les albums qui m’ont fait le plus triper ces derniers mois ?
Ceux de Blues PillsMonster Magnet et Spiders, entre autres !
Mais qu’ont-ils tous à se mettre à jouer une musique au revival seventies plus que prononcé ?
Spiders justement, de qui je n’avais pas encore dit tout le bien que j’en pense, balance une musique bien enfumée qui nous envoie directement à l’époque des Led ZeppelinStoogesJanis Joplin ou autre Patti Smith, et sur des riffs à chercher parfois du côté deBlack Sabbath.
Vous imaginez le mélange ?
Une belle réussite, courte (à peine plus d’une demi-heure), mais superbe !

Formé en 2010, un EP éponyme en 2011, un premier album en 2012 (Flash Point), Spiders nous envoie sa deuxième offrande Shake Electric avec son lot de tubes potentiels et de futurs classiques du groupe.
Quand on compte dans son line up un membre de Graveyard (Axel Sjöberg) et celui qui a fondé Witchcraft (John Hoyles), inutile de préciser à quoi s’attendre.
Métal ? Pas tant que ça ! Stoner ? Si l’on veut, même si l’on a tendance à mettre ce nom à toutes les sauces dès lors que ça tripote dans les seventies et que ça touche un tant soit peu à Black Sab’Rock ? Indéniablement !
Shake Electric est un putain d’album de Rock ‘n’ Roll et les titres sont tous excellents.


Bim, d’entrée on se prend un « Mad Dog » des familles entre les oreilles : le ton est donné ! C’est direct, ça ne s’encombre pas de superflu, ça touche direct. Le chant est purement excellent et déjà rien que ce titre, entêtant à souhait, est du genre à se fredonner toute la journée après une seule écoute.
« Bleeding Heart » nous rappellera immédiatement… Heart là où « Only Your Skin » nous fera penser aux Stooges ! Alors oui, tout semble cliché à mort mais c’est bien fait, très bien fait.
L’album est envoûtant du début à la fin et on ne peut s’empêcher de se le repasser encore et encore.
Que ce soit des morceaux purement Hard Rock sur lesquels on a immédiatement envie de secouer la tête et de taper du pied (« Lonely Nights », le plus énervé « Control », « Give Up The Fight », « Mad Dog », « Shake Electric » ou le final grandiose « War On The World ») ou lors de la plus intimiste ballade très Janis Joplin « Hard Times », Spiders arrive à nous faire accrocher immédiatement.


Pas d’intro superflue, pas de solo à rallonge, pas de breaks à en perdre le fil.
Non, Shake Electric est un album direct, sans fioriture ni prétention autre que celle de se faire plaisir avec dix titres dont on se délectera en concert !

Un pur moment de Rock ’n’ Roll !!!

Tracklist :

1. Mad Dog
2. Shake Electric
3. Bleeding Heart
4. Only Your Skin
5. Lonely Nights
6. Back On The Streets
7. Control
8. Give Up The Fight
9. Hard Times
10. War Of The World

Site officiel : http://www.wearespiders.com/
Facebook : http://www.facebook.com/wearespiders
Spinefarm Records : http://www.spinefarm.fi/
Crusher Records : http://www.crusherrecords.com/

Retour en début de page

1 Commentaire sur “Spiders – Shake electric”

  1. pingback pingback:
    Posté: 23rd Nov 2015 vers 14 h 38 min
    1
    Spiders + Uncle Acid and the Deadbeats (Feyzin, l’Epicerie Moderne, 20 octobre 2015) | Soil Chronicles

    […] Leur dernier album, je l’ai adoré, disséqué, écouté à l’user jusqu’à la moelle, et décrit sur cette page : http://www.soilchronicles.fr/chroniques/spiders-shake-electric […]

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green