Communication de nos partenaires

Silvertrain – Silvertrain

Le 6 mars 2015 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Philippe Yborra (chant) / Mathieu Colin (guitares) / Frédéric Kus (guitares) / Erwan Eveno (batterie) / Marine Courtin (basse).

Style:

Hard rock

Date de sortie:

Décembre 2014

Label:

Brennus Music

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) : 6,5/10

 

 

Voici un nouveau retour sur la scène Hard Rock que l’on attendait pas.

Silvertrain est une formation française de Hard Rock de Strasbourg qui officiait entre 1978 et 1981, durant cette période le groupe a sorti un album Which Platform Please ? en 1979 ainsi qu’un EP de 7′ Keep the Flame en 1981. Depuis plus de nouvelle jusqu’à ce qu’on apprenne une nouvelle signature chez le label bien connu de tous Brennus Music en 2014 pour la sortie du première album éponyme à la fin de cette même année.

C’est y pas beau tout ça?

Évidemment, il ne faut pas s’attendre à du gros Hard Rock surdimensionné avec une production en béton et un son de basse surdimensionné aux guitares archi-saturées… Silvertrain c’est du bon vieux Hard Rock comme on l’entendait au début des années 80, avec une grosse inspiration de Black Sabbath, et ce n’est pas le chant de Philippe Yborra qui nous dira le contraire.

Avec ce nouvel album Silvertrain le groupe nous propose douze titres (plus une introduction) de ce bon vieux Hard Rock psychédélique. Prenez en pleine face le groove d’un « My Neighborhood » avec un riff qui balance du tonnerre et une basse qui vous fait tanguer dans tous les sens, une batterie qui vient au fur et à mesure accélérer le mouvement, tout cela bercé par un chant que n’aurait pas renié Ozzy (les montées en aiguë exclues bien entendu). Il en va de même pour ce Silvertrain et ses guitares des plus rapides, qui vous accrochent dès le départ pour une belle cavalcade, soutenue par des chœurs énergiques qui viennent renforcer le tempo.

Il est vrai que pour certains le son de cet opus sonnera trop « vieillot », et auront du mal à croire que cet album est sorti l’année dernière. Il faut dire que de trop nombreuses personnes, préfèrent de loin avoir des titres téléchargeables sur Deezer ou Spotify, avec une production archi-saturée, ils préfèrent juger un disque aux moyens mis en place par le label et à la puissance sonore que ceux-ci sont capables de donner par compression et recompression des différentes pistes de chant. Ceux qui n’ont pas le plaisir de souffler sur un vinyle pour le dépoussiérer et écouter cette musique au son si particulier presque magique, qui fait jouir toutes les oreilles un tant soit peu initiées.

Mais bon dommage pour eux, ils risqueront alors de passer à côté de belles choses.

Nous on reprend notre pied à réécouter des bon vieux Sabbath, Judas Priest, AC/DC et Iron Maiden, on devient fou à l’écoute des Motörhead, on rechoppe une banane monumentale avec les premiers Cooper et Kiss.

Alors pourquoi ne pas se replonger dans cette époque avec un Silvertrain, bien que le cd soit plus petit que le disque, mais les « Stop It », « The Night of Oblivion » et « Blind Life » nous ré-enverront à nos meilleurs souvenirs.

 

01 Will you Escape this Trap ?
02 Pitfalls of the Night
03 Silvertrain
04 My Neighborhood
05 Live in Death
06 Heroes
07 Next New World
08 Pity & Forgiveness
09 The Sanctuary
10 The Night of Oblivion
11 STOP . IT
12 Child Killer
13 Blind Life

 

Facebook : https://www.facebook.com/silvertrain.official

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green