Communication de nos partenaires

Pendragon – Passion

Le 28 juin 2011 posté par Lusaimoi

Line-up sur cet Album


  • Nick Barrett : guitare, chant
  • Peter Gee : basse
  • Clive Nolan : claviers
  • Scott Higham : batterie
  • Style:

    Néo-Progressif

    Date de sortie:

    2011

    Label:

    Snapper Music

    Note du Soilchroniqueur (Lusaimoi) : 8,5/10

    1978, sous l’influence de Nick Barret, le groupe Pendragon se forme.
    33 ans, 8 albums et une quantité d’EP, de compilations, de lives plus tard, ils sortent « Passion », leur neuvième album. Et c’est seulement à cette occasion que moi, votre serviteur, ai pu poser une oreille sur la musique du groupe.

    Officiant dans un Néo-Prog, Pendragon offre une musique belle, planante, presque intuitive. Lorsqu’on l’écoute, à aucun moment on se dit « ça pourrait être autrement ». Pourtant, Barret et sa bande osent. « Passion », le premier titre, par exemple, débute par des sonorités typiquement électro, sur lesquelles s’ajoutent une sublime mélodie à la guitare puis un riff plus metal. Tout cela semble étrange, et pourtant, tout coule. Ce contraste entre les trois styles se montre tellement bien fichu qu’il surprend, sans déranger.
    Pendragon marie si bien les différents éléments entre eux, que leur musique devient très riche, passant de passages très lourds, franchissant la limite du MetalEmpathy », « It’s Just a Matter of not Getting Caught »), à d’autres très planants, comme le refrain dudit « Empathy », reprenant celui du premier titre « Passion » de manière plus symphonique. Du Rock au Metal, en passant par l’Ambiant, l’Electro, le Psychédélique, des ambiances 70’s aux sonorités plus modernes, le Néo-Prog (en général et celui) de Pendragon sait s’affranchir des barrières de styles et des âges pour mieux satisfaire nos oreilles (« Feeding Frenzy », « Skara Brae »).
    On a droit à des moments plus déjantés, pouvant paraître hors de propos (le côtoiement de certains habitants des montagnes, par exemple), mais ils ne font que donner un peu plus de charme à ce « Passion ».

    Le dépaysement est total, comme l’indique le titre « This Green and Pleasant Land », surtout lors des soli. Pas de technique pure ici, ils appellent autant au voyage que ceux de Dire Straits, dans un tout autre style.
    La voix de Nick Barrett, souvent un peu éraillée s’intègre parfaitement aux style joué, surtout qu’elle se révèle variée, maitrisant de courts passages en growls, tout aussi bien que les montées dans les aigüs (comme sur l’enivrant, puis inquiétant, puis lourd « It’s Just a Matter of not Getting Caught », ou « Your Black Heart » où elle s’intègre dans un chœur magnifique).

    Même si la musique jouée n’est pas simpliste, on n’assiste pas à un déballage de démonstration froide, tout n’est que plaisir auditif. Le songwriting se révèle génial. Pendragon pourrait ainsi nous emmener où il veut, ont le suivrait sans discuter.
    « Passion » est d’ailleurs une véritable invitation au voyage. Il suffit juste de fermer les yeux et se laisser porter.

    A noter que cet album sort dans une édition avec un DVD « Progumentary« .

     

    Site Officiel : www.pendragon.mu

    MySpace : www.myspace.com/toffrecords

    Retour en début de page

    Laissez un commentaire

    M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

    Markup Controls
    Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green