Communication de nos partenaires

Overdrivers – She’s on her Period

Le 4 octobre 2018 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Adrien Desquirez – Chant, Guitares
  • Sébastien Lorquet – Basse, Choeurs
  • Anthony Clay – Guitares, Choeurs
  • Florian Morgano – Batterie

Style:

Hard Rock

Date de sortie:

28 Septembre 2018

Label:

Dooweet Agency

Note du SoilChroniqueur (Me(ns)t(ru)alfreak) : 8,5/10

Alerte rouge, chutes du Niagara, les Anglais ont débarqué, les ragnagnas, pas la bonne semaine, la rivière rouge, être indisposée, éliminer ses toxines, prendre ses distances avec ses futures progénitures, saison des torpilles, avoir la mayonnaise qui stagne, mettre la souris dans le chat…
Autant d’expressions pour expliquer que vous allez tirer – et vous n’allez tirer que ça – une drôle de tête quand, lors d’une première soirée où vous invitez au restaurant une charmante femme sur laquelle vous avez jeté votre dévolu, elle vous sort une de ces phrases entre la poire et le dessert. Là, pour le coup, vous n’aurez plus qu’à vous la mettre sur l’oreille pour la fumer plus tard.

A moins que !

A moins que vous n’ayez acheté le deuxième et nouvel album d’Overdrivers qui va, l’air de rien, et rien que dans l’intitulé de ses morceaux, vous mettre quelques bonnes idées dans la tête… Vous pourriez quand même ramener la femme de vos désirs chez vous et insérer le CD dans le lecteur.

Ça commence par un bon “The best Blowjob in History” : après tout, votre esprit de mâle y verra comme un appel du pied (ou tout autre membre qui s’y prête) avec l’espoir que madame comprenne le message.
Si ça ne suffit pas, un “Show your Boobies” peut faire office de merle là où on ne peut avoir la grive…
Et si ça ne fonctionne pas, vous pourrez toujours vous rappeler que “She’s on her Period”, et l’artwork pourra vous aider à enfoncer le couteau dans la plaie béante de votre frustration.

Et oui, “King Arthur” et ses anglais ont débarqué, c’est comme ça, ce n’est pas autrement et vous savez d’emblée qu’une fois la dame réparée, votre premier réflexe sera de cocher les dates tous les 28 jours, pour peu qu’elle soit réglée comme une horloge helvétique.

Et aussi vous coller cet album des Lillois d’Overdrivers dans les oreilles. Parce que bordel, quel album : le (Hard) Rock australien, ils l’ont bien écouté. Ah ça, de l’AC/DC, du Rose Tattoo, de l’Airbourne, ils ont du en bouffer des magasins entiers.
Déjà avec leur premier album Rockin’ Hell, ils nous ont abreuvé de ce son rock n’ roll au possible, et les dix titres de ce nouveau jet sont autant de petits hymnes bien sentis. Oui, avec Overdrivers, la France tient son AC/DC qui nous colle une magnifique claque de Hard Rock on-ne-peut-plus traditionnel, avec ses riffs qu’on croirait sortis de la guitare des frères Young et un chant à croiser entre celui de Bon Scott, de Marc Storace et d’Angry Anderson.

Dix titres à se coller entre les oreilles pour une vraie dose de rock n’ roll bien crade, qui va droit à l’essentiel, sans remplissage ni fioritures… Chacun est taillé pour la scène et va surement mettre autant de claques au public que ceux qu’on a pu adorer quand ils ont tourné pour leur premier album.

Quelle excellente idée de la part de Dooweet Agency de les avoir signés… Une pure baffe !

Tracklist :

1. The best Blowjob in History (4:36)
2. Hellhounds (3:27)
3. Show your Boobies (3:54)
4. Mister Moo (3:27)
5. She’s on her Period (3:35)
6. Bottoms up (2:45)
7. King Arthur (2:55)
8. High Mountains (3:32)
9. Get out with your Bigfoot (3:13)
10. Ride the rockin’ Horse (2:35)

Site officiel
Page Facebook

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green