Communication de nos partenaires

Orakle – Eclats

Le 1 juin 2015 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Pierre "Clevdh" Pethe / Drums Frédéric A. Gervais / Vocals, Bass, Keyboards, Guitars (additional) Etienne Gonin/ Guitars Emmanuel Rousseau/ Keyboards Antoine "OHM" Aubry/ Guitars

Style:

Metal progressif

Date de sortie:

11 mai 2015

Label:

Apathia Records

Note de la SoilChroniqueuse (Balkiss) : 7/10


– Hey ! Tu connais Orakle ?
– Non… C’est quoi ?
– C’est un groupe de metal français qui n’a sans doute pas eu le succès qu’il méritait.
J’ai toujours du mal avec les introductions de mes chroniques, alors voilà…
Orakle prend vie en 1994 sous forme de black metal. Après 3 démos et un EP sortis en indépendant, les français signent chez Melancholia Records pour leur premier LP « Uni Aux Cimes » mais je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de goûter cette première galette sortie en 2005. En revanche, 3 ans plus tard, les gars nous livrent un mets succulent à base de black progressif et on peut dire que la recette fonctionne. « Tourments et Perdition » est délicieux dans son originalité mais avec un chant en français c’est bizarrement plus difficile à appréhender…

Je persiste à le dire, qu’on soit d’accord avec moi ou pas, la langue de Molière et le metal ne donnent pas un mélange savoureux. Il peut y avoir des exceptions, notamment dans le black metal et son chant associé, pour l’exemple je citerais Valuatir.
Par contre, dès qu’on aborde le metal en chant clair, c’est une toute autre histoire…

Et on dira qu’heureusement qu’il reste des traces de chant growlé sur « Éclats » le dernier opus des franciliens. Ce n’est évidemment pas que Frédéric A. Gervais manque de talent, ni de maîtrise de sa voix, au contraire, on pourra même dire qu’on sent une belle évolution dans sa technique (20 ans d’expérience quoi ! ), mais voilà, on adhère ou non et moi, j’ai vraiment du mal… Convaincue par leur LP précédent, dans le black à tendance prog’ , la verrerie black a volé en « éclats » (oui, je sais… Je n’ai pas pu m’en empêcher…) pour laisser place à un metal progressif pur et pour moi, il ne reste pas grand-chose de black dans la musique d’

.
Partons maintenant à la découverte de ce qui justifie cette note de ma part sur ce dernier album. En sept ans, la musique du groupe est arrivée à maturation et on découvre une technicité affinée, mathématisée peut être et qui n’est pas à mettre entre toutes les oreilles. Les guitares se complètent ou s’affrontent, le clavier riche et subtil est le liant apporté à cette sauce raffinée, la basse harmonise la saveur de ces ingrédients, tandis que la batterie finement affûtée ne laisse guère place à d’éventuels grumeaux.
A table !

Comme beaucoup de groupes de metal prog’, ce n’est pas facile d’accès. Pour illustrer mon propos, on n’aborde pas Opeth et Pain Of Salvation de la même manière. On aperçoit dans cet opus des filaments Opethiens mais dans sa globalité on est plus sur une complexité, une émotion intellectuelle propre à Daniel Gildenlöw et sa bande, et ceci est un compliment !

En ce qui me concerne, il est difficile de dissocier les morceaux, l’album s’écoute d’un trait, comme un concept album, format cher au dernier groupe cité.
En écoutant la dernière offrande d’Orakle, sachez que vous avez affaire à des musiciens plein de talent, d’une grande maturité, d’une précision chirurgicale dans l’écriture de la musique. La production n’a rien à envier au reste car elle est de grande qualité. On notera la présence sur la pochette des sculptures de Robert Le Lagadec qui s’harmonisent, selon moi, parfaitement avec le contenu de la galette.
Entrer dans l’univers d’ « Éclats » n’est pas chose aisée, mais prendre le temps d’apprécier les minutieuses subtilités de cet opus vous donnera la possibilité de découvrir que la richesse du metal extrême progressif français n’a rien à envier à ses congénères internationaux.

 

Tracklist :
1. Solipse
2. Incomplétude(s)
3. Nihil incognitum
4. Apophase
5. Le sens de la terre
6. Aux éclats
7. Bouffon existentiel
8. Humanisme vulgaire

 

Site Officiel : http://orakle.fr/
Facebook : https://www.facebook.com/oraklefrance/timeline

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green