Communication de nos partenaires

Ohio Slamboys – Zombie Killing Process

Le 25 mai 2019 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Slamboy 1 – Chant
  • Slamboy 2 – tous les instruments

Style:

Slam / Brutal Death metal

Date de sortie:

25 mai 2019

Label:

Pathologically Explicit Recordings

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) :9/10 

Imagine un monde où se répand un virus qui transforme des humains en mort-vivants. Une sorte de peste qui tue nos semblables et qui les font muter en macchabées qui veulent nous bouffer la tronche. Même l’armée n’y arrive plus, débordée par cet afflux massif de zombis affamés de chair humaine.
Comment va-t-on faire, bordel, pour se débarrasser de cette infâme vermine puante ?
Les Ohio Slamboys sont le dernier recours, les deux gars sont entraînés pour.
Leur méthode?  »Just Explode The Head With Anything You Find”.
Dans la langue de Molière : ils veulent bouffer ta tête? Ben explose la leur avec tout ce que tu peux trouver. Et pis c’est tout.

La musique d’Ohio Slamboys est aussi crade que tout ce que tu peux imaginer de malsain au sujet de ces morts revenus parmi nous pour nous bouffer tout crus, de la cervelle aux boyaux, dont ils prennent un malin plaisir à nous les extirper du ventre et les engloutir illico sans même avoir pris le soins d’enlever la merde qu’il y avait dedans.
Les gars ne font pas dans le détail, ça tabasse dans les règles de l’art, ça bastonne pour faire mal, sans concession ni détour. Profite bien des courts moments de cassures pour souffler et fait gaffe aux accélérations qui s’ensuivent, elles vont te coller au fond du siège.
Les rythmes stroboscopiques d’« Explode » sont à coucher un malade des nerfs pour le reste de la journée. La basse est aussi mordante que les mâchoires défoncées des gus qui en ont après tes organes.
C’est un carnage, la voix passe du pig obscène au growl le plus gras comme sur « Head » qui nous propose un éventail crasseux de ce qui est possible de faire avec un larynx et qui ferait passer les râles des macchabées pour des cris d’enfants dans une cour de récré.

Ça blaste à souhait sur « With » et les redémarrages des ruptures sont à t’arracher la tronche. « Anything » ne fait pas dans la dentelle non plus avec ses groove écrasants et ce n’est pas un hélicoptère qui est en vol stationnaire au-dessus de chez toi, c’est « Find » qui passe sur ta chaîne, idiot !

La batterie est une programmation mais reste tout à fait organique et la note aurait atteint le sommet si Sophian s’était assis derrière les fûts.
Je vous assure qu’il est loin d’être un bleu en la matière, jugez plutôt : Batteur pour Caïnan Dawn mais aussi pour AllobrogiA et South of Hell où, en plus de taper juste et comme un malade, il pousse la gueulante au micro.
En véritable boulimique, il joue de tous les instruments et fait aussi les vocaux sur Kloct. Pour Zombie Killing Process, il laisse cependant le micro à Laurent, son complice bassiste dans South Off Hell.
Amateur de brutal et de slam ? Ne passe pas à côté du premier album d’Ohio Slamboys. Leur EP You Won’t Last Long in Ohio, sorti en 2017, avait tracé les grandes lignes et les bases d’un death qui s’est voulu instinctivement brutal et flirtant langoureusement avec le slam.
Masse, pelle, batte de Baseball, gode ceinture ou manche de pioche à la main prêt à taper, installe toi tranquillou dos au mur, Zombie Killing Process sur les oreilles et attend le début du carnage…

…ça va saigner.

Tracklist:

1 Just (4:55)
2 Explode (4:13)
3 The (3:38)
4 Head (2:46)
5 With (3:37)
6 Anything (2:38)
7 You (3:41)
8 Find (3:42)

Site officiel
Facebook
Youtube

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green