Communication de nos partenaires

Nightmare – Genetic Disorder

Le 17 février 2010 posté par Fredo

Line-up sur cet Album


-Chant: Jo Amore
- Guitare: Alex Hilbert
- Guitare: Franck Milleliri
- Basse : Yves Campion
- Batterie: David Amore

Style:

Metal Chovin :)

Date de sortie:

14 Novembre 2007

Label:

Regain Records

J’ai découvert Nightmare il y a maintenant deux ans durant la tournée d’After Forever en France. Et que dire de leur show sinon que le groupe offre au public un moment intense mêlant la bonne humeur à la bonne musique. Le groupe sortait alors l’album The Dominion Gate et avait déjà mis la barre très haute. N’oublions pas que les grenoblois avaient été les dignes représentants de la scène française à Wacken en 2002. C’est dire la notoriété de ce groupe français qui rivalise avec d’autres groupes français montants comme Scarve et qui detronera peut-être un jour les gojira dans le top international des français. Et en tout cas avec Genetic Disorder le monde ne risque pas de les oublier ces petits français !

Pourquoi c’est bien ?
Parce que:

-Changement de label. Nightmare quitte Soundsuites Record pour rejoindre Regain Record. Pour le coup, la production n’en est que meilleure.

– La voix de Jo Amore (Ne porte-il pas bien son nom ?) est comme d’habitude excellente. Il prouve encore une fois ses talents de chanteur à la voix cassée.

– Les guitares sont mise en avant et sont plus puissantes. Ainsi dans le premier morceau Nothing Left Behind (un chef d’oeuvre) les grattes lâchent un riff doux mais pourtant inquietant qui réapparait tout au long du morceau. Le couplet est parsemé de ce riff entêtant qui ne peut nous donner qu’envie d’écouter la suite !

– Cette envie est constante pendant l’écoute de l’album. La qualité de chaque morceau métamorphose les minutes en secondes ! C’est ce souci de qualité et de constance qui est le plus de ce cd.

– Comme à l’accoutumée, la musique du groupe se caractérise par des refrains très marqués et marquants, facilement mémorisables. Final Procession est la chanson type de Nightmare, en alternant passages puissants, riffs mélodieux, et refrains entêtants accompagnés d’une mélodie. D’ailleurs de manière générale, les guitares sont beaucoup plus mélodiques qu’auparavant.

– La batterie quand à elle est toujours la même. D’une qualité exemplaire, asserant ses baguettes à chaque morceau.

– La diversité de l’album fait SA qualité. Du mélodique au speed avec Forsaken Child, du thrash (pardon aux puristes) avec le début deThe Winds Of Sun au Heavy de Kamelot avec Dawn Of Darkness (avec une basse constante). Bien évidemment, toutes ces comparaisons ne sont que des impressions.

Pourquoi c’est pas bien ?
– En fait, tout est bien ! Je ne vois rien à reprocher à cet opus très entier et complet. Il est d’une grande varieté et de grande qualité. Si tous les groupes pouvaient nous pondre des morceaux comme Nothing Left Behind, la vie serait si belle !

C’EST PAS FACILE !

Plaira à :
– Moi

– Toi

– Nous

Ne plaira pas à:

-Vous

-Aux Fans de Christophe Maé.

Krystel

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green