Communication de nos partenaires

Nicht – Part 1 Catalepsy sinks

Le 6 décembre 2010 posté par LittleGirlWithAGun

Line-up sur cet Album


Laetitia : composition, orchestration, guitare
Eudes : composition, guitare, batterie
ex-member : Krys (Jarell) alias Iggy Sharpe Blake Guests for "Part 1:Catalapsy Sinks" :
Djé (ex-Yorblind, ex-Overload) : bass
Dam (Bad In) : samples
Sombr I Yahn (ex-Psycho Shop, ex-Diva Karma) : Female voice

Style:

Death Metal, Gothique Metal

Date de sortie:

16 Septembre 2010

Label:

Non signé

Note de la Soilchroniqueuse (LittleGirlWithaGun): 9/10

Nicht, un nom allemand qui se veut simple et clair, qui a retenu toute mon attention … Le groupe est formé de Laetitia, qui était guitariste dans Beyond the Pain (groupe parisien de death mélodique), et d’Eudes (batteur du groupe). Mais rassurez-vous, pour l’album, ils étaient plus nombreux. Deux voix (féminines et masculines), des samples gérés par Dam, et une basse se sont rajoutés au combo d’Ile de France.

L’EP maxi « Part 1 : Catalapsy Sinks » réalisé au White Wasteland Studio est paru dans les bacs en 2010, sous la promotion de Lugga Music Productions, peu connue en France malheureusement. La pochette représente un nuage de fumée (que l’on retrouve sur le myspace) avec le logo du groupe, une impression d’une ambiance sombre, une pochette simple et propre, sans fioriture, avec le titre de l’album en bas, en plus petit… ce qui annonce un style musical propre …
On commence l’album avec une introduction bien prenante, bien envoûtante je dirais même : une balade avant un peu de violence, d’ailleurs l’enchainement avec le deuxième titre est très bien fait, et nous met directement dans une ambiance un peu plus Metal…

Le chant féminin se place très bien, avec un peu de lyrisme, mais surtout une impression de plénitude se dégage de chaque intonation… La voix masculine fait partie de mes chants favoris, bien en harmonie avec le chant féminin et la musique, pas trop puissant pour ne pas étouffer le clavier derrière… mais suffisamment pour se faire comprendre. Notons aussi que le groupe a bien travaillé les introductions des chansons (chuchotement, cris de bébé, chants d’églises)… et à très bien alterné les rythmes violents et enchanteurs. Une ambiance Goth se dégage vraiment de chaque titre, une ambiance Metal aussi…
Les textes sont principalement en anglais mais sont très compréhensibles, bien que je regrette personnellement, que ce groupe dont le nom est allemand, n’ai pas essayé d’avoir un titre en allemand dans le lot. Les références du groupe aux débuts de Paradise Lost sont bien distinctes.

Cet album a dû demander beaucoup de travail et d’énergie, du temps aussi. Tout me semble maîtrisé, que ce soit dans les textes, qui se sont ni trop basiques, ni trop recherchés, ou dans les riffs et les samples. C’est aussi un travail exceptionnel, car les deux voix se connectent trés bien, alors que parfois, dans certains duos, cette véritable alliance est mise à la trappe..
Je suis heureuse que ce groupe montre les talents du Metal Gothique sans en montrer les clichés. On associe souvent malheureusement le Metal Gothique à un Metal mélancolique et attristant, ce qui n’est pas totalement le cas ici. On n’oubliera pas non plus le coté Doom que transmet le groupe.
J’aurai aimé en découvrir plus, l’album est pour moi trop court… bien prenant, mais trop court. A chaque écoute, une ambiance différence prend place, et on ne s’en lasse pas… J’attends donc l’aboutissement de ce travail sur l’album qui est prévu en 2011.

Myspace: www.myspace.com/nichtmusic/

Myspace (Laetitia):

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green