Communication de nos partenaires

Mylidian – Seven Lords

Le 15 janvier 2014 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


Fabien Ternois : Basse, Choeurs / Paul Rousseaux : Batterie / Béatrice Descamps : Chant, Choeurs / Armendar : Chant / Mortek : Guitare / Anthony Magloire : Guitare.

Style:

Dark Metal Opéra

Date de sortie:

Harmanide Entertainment

Label:

Décembre 2013

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) : 6/10

 

 

Mylidian est un groupe de Dark Metal Opéra, un style bien compliqué à définir par simple lecture… Disons plus simplement que c’est une formation qui nous propose un Metal plutôt sombre avec un mélange de voix claire et chant hurlé, de nombreux changements de Tempo, et surtout un univers développé et mis en scène sur chaque titre. La volonté du groupe était surement de dépasser la musique en lui apportant une autre dimension, l’imaginaire de l’auditeur. Un art créatif qui se veut surement plus complexe.

Une petite présentation de cette formation française s’impose surement. Mylidian existe depuis 1993, mais n’a réussit à avoir un line up stable qu’en 2001, et décide alors de créer une trilogie dramatique « Rise of the Cursed Son . Elle sort en 2006 le premier volet « Birth of the Prophet  » qui connais un assez bon accueil du publique. Fin 2013 « Seven Lords » au visuel très travaillé arrive dans les bacs.

Une première précision à faire sur Mylidian, l’alternance des différentes voix. En effet met en scène sur cet opus trois chants différents : Armendar joue dans deux registres, le Death qui vient donner une touche agressive et sombre, ainsi qu’une partie claire avec quelques couplets en français afin d’apporter un côté plus mélodique et de jouer aussi sur les changements de tempos, et enfin la douce voix mélodique de Béatrice qui apporte une dimension plus aérée. Il y a du coup plusieurs ambiances qui sont développées sur ce « Seven Lords« , et comme cela ne suffisait pas, Mylidian rajoute de nombreux chœurs qui permettent de renforcer l’accroche et de créer des parties plus épiques (« Hell’s Hunter« ).

Au niveau instrumental, Mylidian travaille dans un Metal très moderne avec une basse saturée qui guide le reste de la troupe avec ses différents changements de tempo. Les claviers sont aussi très présents histoire toujours d’appuyer les différentes ambiances, avec des cassures de tonalités très accrocheuses (« The Seventh Lords« ). Mais un groupe de Metal n’existerait pas sans les solo de guitares, et là Mylidian met la barre très haute avec de magnifiques passages survoltés (« Hell’s Hunter » ou « The Mentor« ) qui ne laissent pas les amateurs de Heavy indifférents.

Le morceau coup de cœur de cet album est « Opus Dei » placé en milieu de l’album, un côté épique et un univers très important, un passage de chant en français entre deux break instrumentaux très biens menés. Un chant aussi en introduction montant en puissance et donnant encore plus de force au titre, (une partie de voix claire peut être pas assez mise en valeur sur cet opus), un final avec des chœurs qui soulignant le refrain . Une mélodie qui nous reste en tête un bon moment. « Hell’s Hunter » est aussi un temps fort de l’album avec un rythme plus vif, une touche plus agressive, un titre très Heavy et lourds avec des choeurs très guerriers.

Au Final, « Seven Lords » est un bon album ( le morceau final divisé en trois partie « The Seventh Lords » nous laisse en plus sur une très bonne impression) : Mylidian devrait normalement gagner un peu en notoriété, et se faire une place au côté de groupes comme Melted Space.

Le Metal très Moderne proposé, avec une production impeccable, devrait normalement séduire les amateurs de nouveautés, ceux qui aiment écouter des groupes qui ne ressemble à aucuns autres.

Un album à écouter en fermant les yeux histoire de se laisser emporter dans les différents univers. Une ballade quelque peu mouvementée.

 

 

Tracklist:
1. The Seven Lords Opening
2. Salvation by blade
3. The Mentor
4. Via sanguinius
5. Cyberduel
6. Opus Dei
7. Red March
8. Story of a Ghost
9. Hell’s Hunter
10. The Seventh Lord:
Part I: Discovery of the Pyramids complex
Part II: The Battle of the Temple Of Agmon
Part III: The Father’s Forgiven
Part IV: Sombrazie, the Lord of Nothingness

 

Facebook : https://www.facebook.com/pages/mylidian/72721182822

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green