Communication de nos partenaires

Masthar – Masthar

Le 17 octobre 2014 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


Batterie - Chris DaBrown  / Chant - Julien / Guitares - Cédric / Basse - Rémi

Style:

Metal Moderne

Date de sortie:

Eté 2014

Label:

Autoproduction

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) : 6,5/10


Voilà une petite découverte faite cet été. Rémi, le batteur de Jumping Jack m’a présenté son deuxième groupe Masthar. Une jeune formation originaire de Nantes qui envoie dans un Métal Moderne de façon énergique.

Le groupe est tout jeune et vient de sortir son premier opus éponyme ‘Masthar‘, mais la formation a déjà quelques bonnes lignes sur son CV. Il faut quand même dire qu’elle a fait l’ouverture pour Crowbar lors de ces concerts nantais, ce n’est quand même pas rien. Pour se faire connaitre, elle a aussi fait quelques jeux concours, grâce auxquels vous pouviez gagner un album et un concombre….

Il faut dire que c’est le genre d’humour qui a attiré la curiosité du Celte.

On découvre donc avec ce premier opus un groupe assez énergique. Masthar joue un Métal Moderne aux guitares saturées et très lourdes, un chant oscillant entre passages clairs et cris lugubres (presque HardCore) « Die Goose, Die » en est un très bon exemple.

 

La musique est faite pour donner de l’énergie et a plus sa place en concert que sur disque, les nombreux changement de tempo ainsi que refrains dynamiques sont faits pour faire bouger le public en concert. Écoutez « Raccoon Delitch » sur lequel, dès l’introduction, vous avez une montée en puissance qui vous donne envie de sauter sur place, pour avoir ensuite une alternance de passages calmes et moments forts et électriques, un titre fait pour lancer des circles pits et lancer de nombreux pogo.

 

Le point fort de Masthar est sa partie rythmique : le jeu de batterie est très groovant et permet de renforcer l’accroche des titres assez violents, cette rythmique mise en avant permet de bien guider le tempo et canalise le reste des instruments. Le duo basse/batterie très présent sur « Mammoth Tang » vous file un groove capable de faire danser une grand mère grabataire.

L’album se finit aussi sur un jeu très contrasté avec « Tea Sleep » et « Parade Ox » qui sont pour le premier le morceau le plus calme très Rock et le deuxième le plus sombre de l’album. Autant dire que tout le monde trouve son compte avec ce premier opus éponyme qui permet de se faire une belle idée du potentiel musical de Masthar sur scène.

Une ambiance assez violente qui vous promet de bons défouloirs en live.

 

1 Be Kate
2 Trans Worm Her
3 Seagull Fix
4 Mammoth Tang
5 Die Goose, Die
6 Raccoon Delitch
7 Do The Conga
8 Vanquish Low Rain
9  Tea Sleep
10 Parade Ox

 

Facebook : http://www.facebook.com/mastharpage

BandCamp : http://www.masthar.bandcamp.com

Site officiel : http://www.masthar.com/

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green