Communication de nos partenaires

Magic Kingdom – Savage requiem

Le 23 mars 2015 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Dushan Petrossi: Guitare, orchestrations et chant
  • Christian Palin: Chant
  • Vassili Moltchanov: Basse
  • Michael Brush: Batterie

Style:

Power / Speed Metal Symphonique

Date de sortie:

20 mars 2015

Label:

AFM Records

Note de la Soilchroniqueuse (Bloodybarbie) : 7.5/10


Amateurs de néo-classique/power métal, cette œuvre vous est destinée ! Le quator belge Magic Kingdom sort fraîchement son quatrième album intitulé Savage Requiem qui accueille un nouveau chanteur, Christian Palin, ancien chanteur d’Adagio.
Je ne vais pas vous dire que c’est le plus original des albums du genre, mais tout ce que je peux vous garantir c’est que vous ne vous ennuierez pas !

Le gros plus: une technicité et un niveau de maitrise incontestables des instruments, notamment le merveilleux mariage claviers/guitare. On n’en attendait pas moins d’un branleur de manche prodige comme Dushan Petrossi (également fondateur et guitariste d’Iron Mask), qui a dû bien user sa guitare à l’enregistrement de cet album !

Le petit moins: on peut avoir une impression de déjà-entendu, surtout quand on a ingurgité trop de power durant sa vie. C’est bien le problème de cette ère du métal, qui converge et tourne en rond par moments. C’est pour cela qu’il faut faire du tri et se faire une sélection de morceaux.

L’éponyme « Savage Requiem » fait partie des morceaux que Petrossi dédie à toute personne qui vit avec passion comme il le dit dans ses textes, avec son intro entrainante et des sublimes orchestrations, cependant légèrement masquées par le chant. « Four Demon Kings And Shadowlands » est d’autant plus grandiose avec une intro aux percussions arabisantes, des jeux de guitares fougueux avec un son plus grave et des orchestrations très orientales à la Kamelot ou Orphaned Land. Cette fois-ci, ce sont les instruments qui sont mis en avant (bien !). C’est sans doute mon titre préféré, même si je regrette quelques notes du long solo qui ne collent pas bien au reste !
«Ship Of Ghost» porte le drapeau du néo-classique typique et intègre en son sein un passage accéléré d’un des grands classiques, celui de l’hymne à la joie (9ème symphonie) de Beethoven.

Le morceau le mieux construit sur tous les points de vue est « Full Moon Sacrifice » avec ce chant imposant, sortant un peu de l’étiquette power classique, avec un peu d’agressivité à la heavy/thrash et ses riffs plus graves, joué en moins rapide que le reste de l’album… ça change!

On retrouve un peu la magie de la vieille époque où Sonata Arctica culminait dans « With The Fire And Sword ». Mais encore une intro baroque de « Battlefield Magic » à la Haggard qui reprend aussi vite une tournure power avec un enchaînement de sweeps, puis vinrent des couplets très joyeux avec un chant différent (plus pirate et agressif qu’un chant power classique). Et un titre de plus dans mon top 3 de cet album !

Puis comme tout album de cette catégorie, l’album contient une balade assortie avec la pochette « Dragon Princess » (non, ce n’est pas l’histoire du dragon et de la princesse), … Ai-je dit balade ? En fait pas vraiment, l’intro est traitre, mais le reste est plus calme que le rythme moyen de l’opus.

Savage Requiem est un album instrumentalement grandiose avec des mélodies et des orchestrations riches et marquantes, ainsi qu’une large panoplie de soli. Il met plus en valeur l’aspect néo-classique que le power si on le compare à son prédécesseur. Il ravira sans aucun doute la communauté power/neo-classique, même si finalement ça reste du power bien classique qui nous fera penser aux grands maitres: Blind Guardian, Rhapsody, Sonata Arctica, Kamelot, Stratovarious,… et j’en passe.

Il est cependant regrettable que les lignes du chant ne soient pas à la hauteur des riffs et des orchestrations qui sont très bien construits et réfléchis comme « Guardian Angels », dû certainement au changement de chanteur. Mon album préféré restera de loin Symphony Of War (2010), un sans faute qui contient beaucoup de chœurs et une variation du chant allant du clair au plus fourbe voire même guttural, avec du chant féminin sur certains morceaux. C’est dommage que le groupe s’en soit complètement passé dans ce nouvel album.

Si je devais classer par année et par genre, je dirais qu’il ira tout droit dans mon top albums power de 2015 (il devance de loin le nouvel album de Blind Guardian), en attendant de voir comment se profile la suite de l’année.

 

Tracklist:

1. In Umbra Mea
2. Guardian Angels
3. Rivals Forever
4. Full Moon Sacrifice
5. Ship of Ghosts
6. Savage Requiem
7. Four Demon Kings of Shadowlands
8. With Fire and Sword
9. Dragon Princess
10. Battlefield Magic

 

 

Facebook: https://www.facebook.com/pages/MAGIC-KINGDOM

Site officiel : http://www.magic-kingdom.be/

Myspace : http://myspace.com/magickingdommetal

ReverbNation : http://www.reverbnation.com/magickingdommetal

Youtube : http://www.youtube.com/user/romamagickingdom

Retour en début de page

1 Commentaire sur “Magic Kingdom – Savage requiem”

  1. pingback pingback:
    Posté: 27th Avr 2015 vers 9 h 48 min
    1
    Magic Kingdom | Soil Chronicles

    […] l’occasion de la sortie du nouvel album de Magic Kingdom « Savage Requiem » (http://www.soilchronicles.fr/chroniques/magic-kingdom-savage-requiem), nous avons eu l’honneur d’interviewer un des grands compositeurs et guitariste du power […]

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green