Communication de nos partenaires

Lys – Go your own way

Le 21 janvier 2013 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


  • Nico – Chant
  • Mathilde – Basse
  • Antony – Guitares
  • Maxime – Batterie

Style:

Pop / Rock alternatif

Date de sortie:

Janvier 2013

Label:

M & O Music

Note du Soilchroniqueur (MetalFreak) : 8,5/10

 

Je les entends d’ici, les adorateurs du Metal extrême ! « Ouais, tout ça, tu vois : Metalfreak, il a pété un boulard, il se met à chroniquer du Rock alternatif. Déjà avec Dead Can Dance, on avait des doutes mais là non ! C’est plus permis. Va falloir qu’on le redresse, celui-là ! »
Non mais ça ne va pas ?
Et puis quoi encore ?
Alors c’est comme ça, parce qu’on est un fan hardcore des musiques violentes, extrêmes, agressives et qui tabassent – des musiques « méchantes », comme le dit un Metalfreak junior de 5 ans et demi –, on ne peut pas se laisser aller à l’émotion d’un pur album de Rock alternatif ?

En effet, les adorateurs exclusifs des musiciens à cartouchières et/ou corpsepaintés peuvent aller faire un tour vers une autre chronique si leur ouverture musicale est trop restreinte pour explorer d’autres univers.
Non, celui des Rennais de Lys ne s’oriente carrément pas vers des sons Metal, mais puisent plutôt leurs influences du côté du Rock alternatif, du Trip-hop et de la Pop dont les sons et la recherche musicale se prête plus pour les amateurs de groupes comme Archive, Placebo ou House Of Love.
D’ailleurs, Steve Hewitt (batteur de Placebo) ne s’y est pas trompé en les prenant sous son aile pour leur offrir une tournée de rêve en première partie de son groupe et leur apporter, par voie de conséquence, un réel tremplin médiatique qui permettra à Lys de faire connaître un peu partout son Rock à la fois anxieux et mélancolique.
Il est vrai que la première écoute de cet album m’a pour le moins laissé dubitatif de prime abord : si le coup de cœur est réel, a-t-il sa place sur un webzine dont la ligne éditoriale à la base reste singulièrement Metal ?
Et puis oui : non seulement par pure envie de faire partager cette découverte aux plus curieux d’entre nos lecteurs, mais aussi parce qu’ils ont un réel potentiel pour réussir mais également un talent de composition qui permet d’accrocher rapidement.
Ici, tout n’est que prétexte à composer le titre « qui tue » : facile d’accès, refrains d’une réelle beauté donnant envie de se le rechanter dès la première écoute et un chant mélancolique, toujours avec une légère réverb’, de la part d’un Nico suffisamment expressif pour laisser passer les émotions qu’il veut.
Et les pépites sont légion, entre un « New way home » qui donne la couleur de l’album, un « This morning » tout en feeling sur lequel le guitariste laisse des soli à frissonner, des tubesques « In my mind » ou « Wide awake » aux refrains imparables, des plus planants « Insane », « Up to the cloud » ou « You make me feel », des titres aux guitares un peu plus grosses (« Around you », « Look in your eyes »), du très calme « So nice » où les musiciens se laissent ensuite aller à la façon d’un Archive des grands jours.
Et le final avec un titre acoustique en live (« Feeling apart ») et le bonus « 3 weeks » plus orienté Trip-hop font des cet album un réel espoir sur la scène Rock française.

Avec un talent pareil, rien d’étonnant à ce que le quatuor se retrouve à faire un Olympia à Paris en septembre dernier en duo avec Steve Hewitt à la batterie.

Et on espère que ce n’est que le début !
Soyez curieux !

 

 

 

01 New way home (4’02)
02 This morning (4’01)
03 In my mind (3’43)
04 Insane (4’38)
05 You make me feel (3’23)
06 Around you (2’04)
07 Up to the clouds (3’22)
08 Look in your eyes (3’03)
09 Wide awake (3’25)
10 So nice (4’14)
11 Falling apart (acoustic live) (4’38)
12 3 weeks (bonus track) (4’40)

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green