Communication de nos partenaires

Lost Society – Fast Loud Death

Le 7 mai 2013 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


  • Samy Elbanna - Guitares, Chant
  • Arttu Lesonen - Guitares
  • Ossi Paananen - Batterie
  • Mirko Lehtinen - Basse

Style:

Thrash Metal

Date de sortie:

15 mars 2013

Label:

Nuclear Blast

Note du Soilchroniqueur (Metalfreak) : 9/10

Il suffit, parfois, de voir les pochettes et savoir d’emblée à quoi on va avoir droit. Ed Repka, une nouvelle fois, nous signe l’artwork avec sa patte caractéristique un album qui, évidemment, allait être du pur Thrash Metal. Un petit regard sur l’accroche qui nous dit « The future of thrash », en citant au passage des appréciations de deux maîtres absolus en la matière : Schmier et Mille Petrozza. Si ça ce n’est pas un formidable appeau à thrashers, je n’y connais rien.

Toujours est-il que, lorsqu’on fait tourner une première fois la galette dans le lecteur, la première impression à la fin des 43 trop courtes minutes pour 15 morceaux est un addictif goût de « r’viens-y » qui nous titille les oreilles et les neurones. Lost Society est un groupe Finlandais fondé en 2010 par des gamins de même pas vingt ans qui font preuve d’une maturité étonnante pour jouer aussi précisément une musique qui pourrait bien être celle que leurs pères respectifs écoutaient quand ils avaient l’âge qu’ont maintenant leurs rejetons. Grosso-modo, ces post-ados revisitent à eux tout seuls les bonnes vieilles habitudes inculquées par des maîtres du genre comme Anthrax, Nuclear Assault, S.O.D. ou Exodus, pour les grands anciens, ou comme Municipal Waste voire Fueled By Fire pour la nouvelle vague… avec un chant qu’on pourrait apparenter à celui de Pedro Ret (Violator).

Ce qui frappe, c’est la maîtrise technique des gamins : entre une basse qui vrombit tout azimut, des guitares précises riffant des lames de rasoirs et aux solis impeccables, le tout sous une batterie martyrisée à tout moment, des rythmiques épileptiques, on passe un véritable bon moment de Thrash old school tout au long de ce « Fast loud death » qui risque de faire date dans l’histoire du Thrash Metal.

Maintenant, toute cette débauche de qualités ne fait pas tout : en effet, si tout ceci est parfaitement exécuté et offre de nombreux moments de pur régal, qu’on adorerait voir en concert histoire de voir combien de moshpits vont se créer à la minute, cet album a aussi les défauts de ses qualités. En effet, hormis la reprise de Kiss en fin d’album, il est à peu près difficile de distinguer un titre d’un autre après deux écoutes tellement le tout se ressemble quand même un peu. Homogène sûrement, redondant peut-être, mais l’urgence de cet album et l’insouciance qui en découle de par l’âge de ses « concep-tueurs » prouvent que le groupe a une énorme marge de progression, et il est fort à parier, qu’une fois débarrassés de leurs influences principales, le groupe a un potentiel technique suffisant pour se démarquer des autres groupes du même genre. Après tout, quels âges avaient les musiciens de Death Angel à la sortie de « The Ultra violence » ?

Cela dit, se mettre entre les oreilles des furies Thrash à l’intensité réelle comme « Thrash all over you », « Kill (those who opposed me) », « Fast loud death », « Diary of a thrashman », les plus crossover « Bitch, out’ my way », « Lead through the head » ou les très courts « Toxic avenger » et « Piss out my ass », voire s’écouter les duels de guitares fait un bien fou par là où ils passent.

Même si « Fast loud death » n’est pas l’album Thrash le plus original de la planète, il est fort à parier qu’il fera date et pourrait bien devenir un classique du genre. Réponse dans quelques années, mais ça ne serait que mérité tant ces petits djeunz sont prometteurs.

Tracklist :

1. N.W.L. (2:22)
2. Thrash All Over You (3:41)
3. E.A.G. (2:20)
4. Kill (Those Who Oppose Me) (2:17)
5. Bitch, Out’ My Way (4:02)
6. Fast Loud Death (3:26)
7. Lead through the Head (3:14)
8. Diary of a Thrashman (2:42)
9. Toxic Avenger (1:08)
10. This Is Me (2:43)
11. Braindead Metalhead (3:27)
12. Piss Out My Ass (2:00)
13. Fatal Anoxia (2:27)
14. Escape from Delirium (4:08)
15. I Stole Your Love (Kiss cover) (3:23)

 

Youtube Channel : http://www.youtube.com/user/lostsocietyfinland
Myspace : http://www.myspace.com/lostsocietyfinland
Facebook : http://www.facebook.com/pages/Lost-Soci … 6261716538
Hitlantis : http://hitlantis.com/#/lost-society
Mikseri : http://www.mikseri.net/lostsociety/
Clip « Kill (those who opposed me) : http://www.youtube.com/watch?v=_VYaSmFcfVM

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green