Communication de nos partenaires

Lordi – Sexorcism

Le 10 juin 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Mr. Lordi - Chant
  • Amen - Guitares
  • OX - Basse
  • Mana - Batterie
  • Hella - Claviers

Style:

Hard Rock (Hallelujah !)

Date de sortie:

25 Mai 2018

Label:

AFM Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10

Ah, Lordi ! Que de bons moments virtuels j’ai pu vivre avec ce groupe ! Nous sommes en 2006, les monstres Finlandais gagnent l’Eurovision sous les commentaires avisés d’un Drucker qui a en a oublié jusqu’aux définitions des mots “Magnifique” et “Formidable”, accompagné d’un Claudy Siar qui visiblement est à la musique ce que Franck Ribery est au Bescherelle ! Ça a surtout été l’occasion de voir toute une tripotée d’escadrilles de metalleux débouler sur le forum musical de la chaîne en question, histoire de gueuler un minimum et de faire connaître à quelques intolérants adeptes de la pensée unique – mention spéciale à un Laurent des Yvelines qui permettait de penser que si les cons faisaient des étincelles, il valait mieux pour lui qu’il n’ait pas oublié de fermer le gaz – les joies des guitares saturées et des looks improbables. Inutile de dire que plus ça gueulait, plus les liens proposés dérivaient vite fait vers l’extrême ! Comme quoi l’art du trollage avait déjà à cette époque un bel avenir devant lui.

Maintenant, parler d’un album de Lordi, même en 2018, revient à dire quasiment la même chose que les autres albums : le groupe ne semble pas propice à varier les plaisir. Après tout, quand une recette marche, pourquoi la changer ?
Toujours capables de balancer des titres directs aux refrains efficaces (“Romeo ate Juliet”, “Naked in my Cellar”, le plus calme “Slashion Model Girls” parmi tant d’autres), toujours ancrés dans un Hard Rock/Heavy Metal tout ce qu’il y a de plus classique à croiser entre Kiss, Accept, Gwar pour le côté visuel ou Ozzy Osbourne, avec ses riffs de guitares facilement mémorisables et son lot de tubes en puissance. Bref, un nouvel album qu’on classera une fois de plus entre le précédent et le suivant, qui ne décevra pas les fans, qui pourrait en attirer quelques nouveaux, mais sur lequel on ne criera pas au génie : après tout, si le but de Lordi est de nous faire passer un bon moment, le pari est réussi, une fois de plus.

On se délectera tout autant sur les nouveaux jeux de mots qui colleront une crise d’urticaire à Maitre Capello himself (“Romeo ate Juliet”, “The Beast is yet to cum”, Sodomesticated Animals”…).

Bref, un nouveau Lordi, duquel on sait d’avance à quoi s’attendre. L’effet est toujours positif malgré un réel manque d’envie de changer un iota sa musique mais après tout, l’essentiel n’est-il pas de passer un bon moment en écoutant ce que Lordi sait faire de mieux : du Lordi ? Pour le coup, le pari est réussi !

Tracklist :

1. Sexorcism (6:52)
2. Your Tongue’s got the Cat (4:46)
3. Romeo ate Juliet (4:22)
4. Naked in my Cellar (4:45)
5. The Beast is yet to cum (4:51)
6. Polterchrist (5:24)
7. SCG9: The documented Phenomenon (1:14)
8. Slashion Model Girls (5:26)
9. Rimskin Assassin (4:50)
10. Hell has Room (5:04)
11. Hot & satanned (4:34)
12. Sodomesticated Animal (4:23)
13. Haunting Season (6:15)

Site officiel
Page Myspace
Page Facebook
Agenda ReverbNation
Fil Twitter
Chaine Youtube

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green