Communication de nos partenaires

Kinky Yukky Yuppy – Escape

Le 25 octobre 2010 posté par METALPSYCHOKILLER

Line-up sur cet Album


Jérémi Tomczyk : Chant, guitare
Mathieu Tomczyk : Guitare
Wilfried Delozier : Basse
Camille Auclair : Batterie

Style:

Rock - Alternatif - Pop

Date de sortie:

11 Octobre 2010

Label:

M & O Music

Note du Soilchroniqueur (MetalPsychoKiller) : 7,5 / 10

Le jeune label français montpelliérain M & O Music, dénicheur de talents hexagonaux s’il en est, commence à rapidement prendre de la bouteille et étoffer judicieusement son catalogue d’artistes, c’est le moins que l’on puisse dire. Jugez-en par vous-même en découvrant par exemple les derniers releases sanglants des « Bad Tripes », le Black à la Marduk, Gorgoroth de « DunkelNacht » ou plus posément cet « Escape » d’un combo venant d’Evreux et au nom à coucher dehors : Kinky Yukky Yuppy. Ce dernier groupe, s’étant affublé d’une appellation traduisible par un simili concept « Jeune cadre dynamique/Bad Boy » et ayant jusqu’alors pondu un seul Ep auto produit en 2009, s’affichera dorénavant en fer de lance de la branche « Rock » de la société de production sudiste. Indéniablement.

Car nos quatre compères, articulés autour du vocaliste Jérémi Tomczyk dans un schéma on ne peut plus classique, guitare rythmique, basse, batterie, lead et chant, frappent un grand coup avec ce premier opus. Kinky Yukky Yuppy fait ainsi partie de cette nouvelle scène française Rock, qui comme des Dust Bowl par exemple, allie tout à la fois la puissance de la machinerie Us, et la facette latine de la mélodicité émotive. Pour résumer et vous expliciter plus clairement le maelstrom musical délivré, disons tout simplement que cela riffe de façon saignante mais contrôlée, que le son est énorme, que le bucheron derrière ses futs martèle avec virulence… Mais qu’en parallèle à cette énergie déployée, les facettes quasi « émo » du chant et des compositions proposées adoucissent l’alchimie musicale concoctée. La balance s’avère ainsi au final résolument équilibrée entre puissance et émotivité, que l’on pourrait imager par un poing d’acier dans un gant de velours.

Soil est un webzine a vocation culture Metal, et il est certain que les Kinky n’en seront pas un échantillon purement représentatif tant au contraire ils évoluent résolument dans une Veine « Alternativ Rock ». Seuls quelques épanchements plus déjantés -tels la fin de « Far Away From Me » et alternativement le « Come To Me »  de clôture- ou lignes de guitares agressives s’inscriront incontestablement dans notre style musical de dévotion. Et par la même on pourra considérer que le quatuor d’Evreux constitue une sorte de frontière avec la scène purement Rock à l’instar par exemple de 4Lyn teutons ayant déserté leur Metal gothique initial. Et ce d’autant plus que des relents Pop se calleront parcimonieusement dans la tracklist déployée.

Cette dernière justement se révélera de haute tenue, plutôt convaincante et diversifiée, et qui plus est profitant d’un trident d’entame redoutable. « Ugly », « Happiness » et « Slow Falling » entreront d’emblée sans coups férir dans la catégorie des « hits potentiels », le premier cité tenant d’un « Californication » à la Red Hot Chili Peppers nacré de Foo Fighters. Un Green Day « dépunkisé » pouvant aussi être suggéré sans inepties. Parallèlement à ce savoir faire maitrisé dans une mélodicité accrocheuse et entêtante, Kinky s’aventurera aussi dans des sentiers moins balisés et plus aventureux. Des « Behind Your Smile »  ou « I Try » plus progressifs, un syncopé groovy « Time We’ve Wasted », un volatile emphatique titre éponyme à l’album… La diversité, -à ne pas confondre avec l’originalité !*-, des plages occultera tout sentiment naissant de linéarité et bon nombre d’entre nous resteront sidérés devant une telle maturité déployée pour un premier opus.

Au final, notre Kinky Yukky Yuppy (Pt… de nom quand même !!!) se montrera convaincant pour peu que vous ne soyez pas metaleux purs et durs. De belles mélodies entêtantes, une prestation vocale suave, chaude, nostalgique et convaincante, une production sur mesure ; seront autant d’atouts non exhaustifs à votre agrément. A contrario, comme l’artwork cover délivré et sujet à caution, le quatuor d’Evreux risque de rencontrer un problème de taille quant à accéder à une certaine notoriété : Evoluer dans une scène surchargée ou les combos de qualités sont légions ! Hors l’originalité, -à ne pas confondre avec la diversité*-, n’est pas le principal atout de Kinky… Avec donc le danger de rester coincé dans la nasse de la multitude, ce qui s’avérerait viscéralement dommage tant le potentiel est présent et convaincant.

MySpace : http://www.myspace.com/kinkyyukkyyuppy

Site Officiel : http://www.kinkyyukkyyuppy.com/

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green