Communication de nos partenaires

KERION – CloudRiders Part II Technowar

Le 7 octobre 2015 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


  • • Flora : Chant
  • • Rémi : Guitare
  • • Sylvain : Guitare
  • • Anto : Basse
  • • JB : Batterie
 

Style:

Métal Symphonique

Date de sortie:

30 Octobre 2015

Label:

Metalodic Records Canada

Note du Chroniqueur (ShaK) : 8,5/10

 

Créé en 2002 et originaire de Nice, le groupe de Métal symphonique KERION a sorti sa première démo (Conspiracy Of Darkness) en 2003. Une deuxième (The Last Sunset) paraît en 2005 avec en guest Phil Giordana de Fairyland.
Après un bref passage chez Thundering Record et un premier album « Holy Creatures Quest » en 2008, KERION nous revient en 2009 sur le label Metalodic Records avec un second album « The Origins » qui reprend les compos des deux premières démos, remises au goût du jour et remixées pour l’occasion. En 2012, CloudRiders Part I : Road to Skycity introduit des sonorités plus électro, de nombreux guests (Rachel Aspe de EthsRaphael Dantas de CaravellusAdrien Eyraud de Silent Fall et à nouveau Phil Giordana) ; le groupe se paie même le luxe d’enregistrer avec une chorale de 40 chanteurs pour les cœurs et de sortir deux clips.

Pour ce nouvel opus, KERION a joué la carte de la patience. Prenant son temps afin de soigner ses titres, le groupe a cette fois eu recours à de vrais instruments pour les orchestrations et cela s’entend. En effet, tout au long de l’écoute, on est choyé par les ambiances tantôt très électros, tantôt très symphoniques, mais pas que. Résumer les Niçois au seul métal symphonique serait une erreur. Certes, il s’agit du style principal et je ne vous dirai pas le contraire. Mais très intelligemment, les musiciens expérimentent et proposent aussi autre chose. On a parfois droit à des riffs et des passages à la limite du Thrashy. Flora n’est pas en reste, puisque tout au long de l’album elle nous prouve que sa voix, maîtrisée et modulée à la perfection, sait nous transporter par-delà les frontières du seul style symphonique.

Après une très belle première piste d’intro, « The Legacy » est une excellente entrée en matière qui capte facilement notre attention tout au long de l’écoute. « Take Me On » nous réserve un premier Guest dont je tairai le nom afin de ne pas vous enlever le plaisir de la découverte.
« Rise Of Rebellion » qui nous gratifie d’un pont original et de haute volée, « Iron Solder » avec son intro très Heavy et « Heart Of Metal » (mention spéciale) au tempo accrocheur et son Guest de choix, apportent leur lot de satisfaction.

« Spirit Of The Wood » de par son orchestration et son rythme plus lent nous permet d’apprécier à sa juste valeur « In Silence », sorte de ballade sur laquelle Flora nous transporte de sa voix douce et particulièrement envoûtante, sublimée par un accompagnement qui lui est tout entier dévolu.
« The Brotherhood » est un titre d’excellente facture qui permet au groupe d’explorer d’autres horizons. Chose qu’ils vont parfaitement faire avec « Riding Clouds » et son côté très folk métal.
« Children of Sky and Sea » offre un joli duo avant de laisser place à « TechnoWars », titre le plus long de l’album avec pas moins de 10 minutes. De prime abord et au vu de la durée, on pourrait se demander si l’on ne risque pas de se perdre au fil de l’écoute. Il n’en est rien et KERION nous réserve quelques belles surprises. L’album s’achève sur une outro aux ambiances toujours très soignées.

Autant vous le dire avec franchise, je ne suis pas un grand adepte du Metal Syphonique, mais je peux affirmer que j’ai été agréablement surpris par cet album. Pour celui qui se donne un peu la peine de laisser de côté ses a priori et autres clichés, on passe un excellent moment dans l’univers de KERION. Le groupe, pas avare en Guests de choix, sait moduler les plaisirs tout au long de l’écoute et les musiciens parviennent à transmettre leur passion grâce à des compositions abouties. Chaque instrument est à sa place et sait se mettre en avant ou en retrait au fil des titres.

Fort de ses treize années d’existence, KERION nous propose donc un très bon album, aux ambiances variées et soignées et à la production impeccable. Structuré autour d’un Metal symphonique de fort bonne facture, le groupe ose des incursions réussies dans d’autres univers qui font son identité, sans jamais tomber dans le parodique ou le musicalement facile.
La musique a ceci d’appréciable, c’est cette capacité à proposer des styles différents où tout un chacun pourra y trouver son bonheur. Et la scène Métal française a cela de bien, c’est de proposer des groupes comme KERION.

 

 

 

TrackList :
01. Riders Theme (Intro)
02. The Legacy
03. Take Me On!
04. Rise Of The Rebellion
05. Iron Soldier
06. Heart Of Steel (Metal Heart)
07. Spirit Of The Wood
08. In Silence
09. The Brotherhood
10. Riding Clouds
11. Children Of Sky And Sea
12. Technowars
13. Riders Theme (Outro)

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green