Communication de nos partenaires

Kaatarakt – Follow the Raven

Le 28 novembre 2017 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Malo Civelli – claviers
  • Gaetan Reichenbach – guitare basse
  • Marty Kohler – guitare
  • Yoann Giacomelli – guitare
  • Nicolas Sanchez – guitare
  • Marvin Brand – chant
  • Dylan Watson – batterie

Style:

Folk Black Metal

Date de sortie:

17 Septembre 2016

Label:

La Licorne Productions

 
Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 8.5/10

Kaatarakt va vous en mettre plein la vue ! Plaisanterie à part – celle-ci devait être dite en concert avant leur entrée sur scène mais je n’ai pas osé -, ce groupe de jeunes suisses (ou ce jeune groupe de suisses, allez savoir !) nous propose un premier EP cinq titres plein de promesses et duquel je ne peux que faire les louanges !

Pourquoi ? D’une part, parce qu’ils suivent la mouvance de ces dernières années qui voit l’avènement des groupes folk dans ce beau pays frontalier (j’ai déjà eu l’occasion d’en parler) mais, d’autre part, parce que cette mouvance propose un rajeunissement de la scène folk qui en avait fort besoin et ce n’est pas pour me déplaire ! Exit Eluveitie qui s’effrite, place aux jeunes, que diable !

Me voici dont en possession de ce premier EP, gentiment offert et dont je me sens redevable. Mais je vais, comme d’habitude, jouer la carte de la franchise car, il est bon de le rappeler, si le but d’un chroniqueur est de donner un avis construit et sincère, il n’est pas de donner l’impression aux groupes de les descendre gratuitement mais bien de les faire progresser ! Car ne l’oubliez pas, chers musiciens : vous proposez à la vente un produit dont on attend de la qualité et du sérieux… Voilà, c’était mon aparté pour défendre mes collègues chroniqueurs. Passons aux choses sérieuses.

Kaatarakt et l’EP Follow the Raven, donc… Sur cinq morceaux, on a une introduction et quatre compositions qui sonnent black folk. Quand on s’arrête à la première écoute, ce qui frappe en premier, c’est ce réflexe de Pavlov qui vise à nous faire penser aux premiers albums de Finntroll ! Je vous jure, c’est impressionnant ! Tout y est : les parties clavier, le son des premiers albums en mastering, le chant surtout sur ses parties en scream car Marvin alterne le growl et le scream, etc. On dirait sournoisement un copier-coller de Finntroll ! Mais en fait, non. Pas si franchement que cela finalement car, pour être sûr, je me suis réécouté les deux premiers Finntroll (Midnattends Widunder et Jaktens Tid) ; eh bien la ressemblance n’est pas si flagrante que je le pensais ! On retrouve quelques inspirations, certes (l’utilisation du clavier en sonorité accordéon ou certains samples sonnant plus mystiques, les riffs metal aussi pour certains), mais on pourrait tout de même leur reconnaitre la recherche d’une identité propre et c’est extrêmement positif !
Ce qui est trompeur, c’est le mastering. Je sais qu’il n’est pas vraiment apprécié, mais à titre personnel, je le trouve excellent. Il colle bien à l’ambiance, on a vraiment le sentiment d’écouter une musique faite de légendes plus festives ! J’adore particulièrement les deux premiers morceaux « Follow the Raven » et « Flesh and Bones » pour l’envie qu’ils donnent de s’agiter et de tourner joyeusement la tête en tenant une bonne chopine à la main.

En termes de compositions, elles sont bien bâties. La batterie remplit parfaitement son rôle de poseuse de rythmes jonglant entre les parties bourrines et les parties plus dansantes, les guitares sont là pour tantôt accompagner le clavier, tantôt pour insuffler un soupçon supplémentaire de metal au son black, le clavier est bien intégré dans son rôle mélodique et mystique, avec une énergie réelle. Et le chant colle à merveille à l’univers un peu « trollien » si je puis dire, avec du scream, du growl et – petite touche de délicatesse – un joli rot lâché à la fin de « Flesh and Bones » ! Bon appétit, bien sûr, mais après un festin d’humains, le troll a la peau du ventre bien tendue.

Concernant la pochette, c’est un premier EP donc on n’a pas de jaquette. Ce n’est pas très grave, soyons indulgents. L’artwork est une montagne sur fond noire avec des contours qui font folk et le logo du groupe en gros plan.

En conclusion, Kaatarakt nous propose une entrée en matière intéressante et prometteuse, avec un EP qui pose déjà des bases solides de compositions, avec un univers inspiré mais quand même à part. Ils donnent une bouffée d’air frais à la scène folk et je suis prêt à parier, mettant à part mon amicalité, que ces jeunes iront loin. En tout cas, je vous recommande et de les voir en concert car ils ont une énergie exponentielle avec les années, et d’acheter Follow the Raven car la déception sera absente des débats ! Chapeau les amis ! J’attends votre premier album avec impatience !

Tracklist :

1. Intro
2. Follow the Raven
3. Flesh and Bones
4. Waiting for the Ragnarok
5. Bloodwings

Site officiel : https://kaatarakt.bandcamp.com
Facebook : https://www.facebook.com/KAATARAKT/

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green