Communication de nos partenaires

Jorn – Dio

Le 16 juin 2010 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


Willy Bendiksen: batterie
Tore Moren: guitare
Jgor Gianola: guitare
Tor Erik Myhre: guitare
Nic Angileri: Basse
Jorn: Chant

Style:

Tribute

Date de sortie:

02 juillet 2010

Label:

Frontiers Records

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) : 08/10

Le 16 Mai 2010 fut une bien triste journée pour tous, l’annonce du départ vers d’autres cieux de Ronnie James Dio. La perte d’un être irremplaçable, une idole , un emblème du rock. Avec sa voix puissante et pleine d’émotions pouvant passer du timbre chaud et grave au hurlement mystique suraigu, il a participé à de nombreux projets. Le premier (1963) est Ronnie Dio and the Prophets avec un unique album Dio at Domino’s ensuite avec Elf pour trois albums, suivi par le plus connu Rainbow. Dès les années 1980 il rejoint le mythique Black Sabbath pour trois albums dont le célèbre « Heaven and Hell » puis retrouvera ses compères en 1992 pour enregistrer Dehumanizer. Entre temps, il continue de nous offrir des albums d’exception avec son groupe DIO, les concerts avec celui ci sont entrés dans la légende pour le show, dragon en taille réel sur scène , jeux de lumières à en faire pâlir d’envie les plus grandes troupes de théâtre. A la fin des années 2000, Ronnie James Dio et ses compères de Black Sabbath  forment  Heaven And Hell.

C’est à cet homme de légende, l’elfe à la voix d’or que veut rendre hommage JORN ( Masterplan, Jorn) avec cet album sobrement intitulé DIO sur lequel il reprend les chansons de l’artiste l’ayant le plus influencé.

Ouverture de l’album avec « Song For Ronnie James « , long titre de huit minutes écrit il y a un an pour rendre hommage à ce chanteur de légende. Un morceau plein de mélodies et mélancolies, son introduction aux claviers accompagnés par la voix grave et triste de Jorn. Les paroles reprennent les passages de la vie artistique et certains titre des chansons de Dio comme « Rainbow In The Dark ».
Le morceaux est très varié et connait de nombreux changements de tempos, de passages instrumentaux des plus réussis, une voix changeant souvent de tonalités Un mélange de hard rock et de heavy traditionnel comme savait si bien le faire Dio.

Les autres titres sont des reprises de DIO, elles n’ont pas été remaniées et gardent leur âme. On sent planer Ronnie James au dessus d’elles et par moment avons l’impression d’entendre l’ancienne version, assez surprenant, mais les titres gardent toute leur essence . Que ce soit sur le plus rapide « Kill The King  » ou sur le plus rock « Shame on the Night  » où la voix reste puissante et variée. On a la surprise de ressombrer dans l’univers mystique de DIO avec  » Don’t Talk to Strangers « . « Push » garde toute son efficacité ,  Jorn arrive à rendre toutes les facettes de cette voix exceptionnelle.

Un album tribute qui rend un hommage respectueux aux merveilleux titres de Ronnie James Dio. Il va sans dire que bien sur les originaux sont de meilleur qualité, l’original étant irremplaçable mais Jorn a réussi à garder les titres intacts et l’âme de Ronnie plane au dessus de ces reprises.

La seule question à soulever est de savoir à qui seront versés les fonds récoltés avec cet album?

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green