Communication de nos partenaires

Imperial – Noir

Le 6 février 2010 posté par Fredo

Line-up sur cet Album


Skrow : Chant, Basse Qojau : Guitare

Style:

Thrash metal

Date de sortie:

Juin 2008

Label:

Auto Production

Fan de chichoune, les revoilà ……. Avis à la populace, les « thrasheurs immatriculés 13 » sont de retour, et putaing, con, ça va secouer sévère sous la bonne Mère et ailleurs…

Un petit rappel historique : en 1999 nos sympathiques thrasheurs marseillais commençaient à se faire un joli petit nom dans le milieu du metal extrême français. Deux albums et un mini CD sorti chez Osmose, la référence en matière de dénicheur de talents, de bonnes chroniques … et puis voila, comme bon nombre de formations hexagonales, Skrow et Qojau, leaders du gang décident de jeter l’éponge, victimes des incessants problèmes de personnels, de structures. Malheureusement, la rengaine, quoi ….

Par bonheur, il en faut plus pour faire taire la passion de nos deux compères. Et la bonne surprise, c’est qu’en fin d’année 2008, on a vu débouler sur nos ordis une nouvelle œuvre d’Imperial !!! Et ouais, les collègues (avé l’accent siou plait…), ils sont revenus et ils nous offrent « Noir », leur dernière demo, au sens propre du terme, car c’est téléchargeable gratuitement et légalement sur leur site http://imperial.facthedral.com/

Alors, que de nouveau sur la Cannebière ? Et bien pas grand-chose en fait, mais pour une fois c’est pas plus mal. Vous avez aimé leur thrash d’antan, avec ses rythmiques typiques au son si granuleux des rapes qui n’ont jamais aussi bien mérité leur surnom ? La voix de Skrow dont le timbre bien black a réussi à rallier à leur cause les plus extremes d’entre nous ? Les textes en français à ne pas glisser dans tous les tympans, sans détours, toujours bien placés en dessous de la cartouchière ? Et bien vous allez adorer Noir, car elle est la suite logique de Malmort, dernier produit « officiel » du combo. Nous parlons ici de suite, et non pas de redite, les auditeurs éclairés que nous sommes, passée la première impression qui est de s’ être pris un porte container en pleine poire, noteront quand même un peu d’ évolution dans le style d’Imperial. Déjà, deux textes sont écrits en anglais, bien que toujours aussi déjantés que les autres, et puis, on sent une volonté manifeste de durcir un peu le ton sur les 4 derniers titres de la demo. Peut être est ce l’héritage d’Infernal 666, projet ultra violent de Qojau le principal compositeur ? En tous cas, peut être une indication sur la voie que va suivre Imperial à l’avenir, car au bord de la Mer Intérieure, il y a une bête qui vient de se réveiller. Elle n’attend qu’un nouveau soutien pour de nouveau cracher son thrash crade mais néanmoins flamboyant. Les cigales vont s’y brûler les ailes, par contre à mon avis aucun label ne se les brûlera en cas de signature…

Fredo.

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green