Communication de nos partenaires

Hypnosis – Seeds of Fate

Le 1 février 2010 posté par Fredo

Line-up sur cet Album


Chants & Guitares : [SIN_d] Chants, Guitares & Arrangements : [Py-Ër] Basse : [Pä_tRisS]

Style:

Cyber Death Metal

Date de sortie:

2006

Label:

Bent Records

Hypnosis. En voilà un groupe peu banal. Cela fait déjà treize ans que ces bayonnais arpentent les chemins difficiles de la scène métal française. Et ils ont déjà partagés plusieurs tournées avec les « gros » groupes français comme Gojira ou Benighted par exemple. Autant dire qu’ils ont une bonne expérience. Fortement ancrée dans l’univers « Death Metal », leur musique est tout de même difficilement comparable aux autres groupes du genre. Hypnosis est un groupe qui a fait évoluer sa musique tout au long de sa carrière. Si Humanoid était plus mélodique, le suivant Cyber Death allait marquer d’entrée son auditeur avec un mélange de brutalité entre le Death Metal et les sonorités industrielles. Le « Cyber Death Metal » d’Hypnosis était né. Hypnosis est un groupe composé de trois membres : [Py-Ër] (growls) et [SIN_d] (chant féminin) s’occupent des guitares, et [Pä_tRisS] de la basse. Je vois votre question venir : « Mais où est la batterie ?? ». Et bien c’est là une des particularités du groupe, il n’y en a pas. Enfin plus exactement, la batterie est programmée. Elle est retranscrite ensuite par une boîte à rythme. Pour ce qui est de la carrière, Seeds of Fate est le quatrième album du groupe.

Voilà pour la courte présentation, passons maintenant à l’album. La première chose qui marque mon oreille, c’est le son, très fort en basse, et très puissant. Une bonne production donc. Même le son de la batterie programmée ne fait pas défaut, tant le travail sonore sur la boîte à rythme est impeccable, et que l’on jurerait presque qu’il s’agit d’une batterie « humaine ». Une belle performance donc, à l’image du travail de Xy chez Samael. Arrêtons là tout de suite la comparaison avec les Suisses, les deux groupes n’évoluent pas dans le même registre. Au niveau du chant, les voix des deux protagonistes [Py-Ër] et [SIN_d] se mélangent très bien. On est très loin de l’habituel grunts/voix féminine du Métal Gothique. La différence viens surtout de [SIN_d] et de son chant plutôt rock (même un peu pop), et dont les interventions entourent le growl de [Py-Ër] pour donner une nouvelle dimension au genre du groupe, pour lui donner de la modernité.

Si le son d’Hypnosis montre bien des influences multiples, il n’en reste pas moins unique. On reconnaît dans l’intro de The Room un riff de guitare dans un style plutôt « Death Old School », modernisé par un tempo de batterie à la Fear Factory, et même quelques touches Gojirienne. Le tout mélangé dans une déferlante de bruits de machines et de samples tout aussi bizarre les uns que les autres (Altered Reality en est l’exemple type). Le Cyber Death d’Hypnosis est donc aussi très « expérimental », ou « avant-gardiste » pour les puristes. L’autre point fort du groupe est qu’ils évitent toutes comparaisons avec la scène « Melodic Death » Scandinave, la tentation est pourtant facile lorsque l’on mélange du Death Metal avec des instrumentations mélodiques. Pour ne pas déplaire, Hypnosis se permet une petite incursion dans le monde Black avec le titre Soul Mirror. Un groupe avec un registre très large donc. Pour continuer dans mon « désordre » des pistes, la première piste Genesis of Destruction est le titre qui m’a le plus surpris. Riffs de guitares rapides et précis, mid-tempo, jalonnés de blast-beast et une double grosse caisse à l’impact énorme. Hummm, j’adore… Encore encore !!! Et bien qu’à cela ne tienne, ils nous en rajouterons tout au long de l’album, de Stone Cold Embrace à Seeds of Fate (titre étonnant, à l’intro électronique, la suite toute en brutalité, et finissant sur un long passage tout en douceur et de toute beauté), en passant par le monumental Altered Reality (oui je sais je l’ai déjà cité ), Low Life Process ou encore Glithering Words. Que du bon mes amis .

Pour finir (toute bonne chose à une fin ), si vous êtes fan de Death « original », alors Hypnosis est fait pour vous. Le Cyber Death Metal du groupe est très accrocheur, on ne peut s’empêcher de headbanguer sur les titres (en tout cas moi oui). Et ce côté expérimental tout droit sorti de la tête des membres est très jubilatoire. C’est sûr que les non fans de musique progressive/expérimentale ne vont pas trop aimer la longueur des pistes. Cependant, je pense objectivement qu’avec ce quatrième album, Hypnosis arrive à marquer les esprits avec une musique « différente » de ce que l’on peut entendre sur la scène mondiale. Je vous conseil cet album vivement, et je souhaite à Hypnosis plein de bonnes choses pour l’avenir. Du très bon cru.


http://www.myspace.com/hypnosismetal

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green