Communication de nos partenaires

Holy Cross – Under The Flag

Le 2 février 2010 posté par Fredo

Line-up sur cet Album


Guitares :Loïc Chalindar et Adrien Liborio Basse:Bertrand Carrot Chant:Mickaël Champon Batterie:Thomas Chalindar

Style:

Power Metal

Date de sortie:

25 septembre 2009

Label:

Pure Steel Records

Groupe français de heavy métal, Holy Cross a été formé par les deux guitaristes Loïc et Adrien en 2003. C’est après six années de dure labeur que le groupe sort sont premier album « Under the flag », après deux démos ( dont une avec l’ancien chanteur) et un DVD. Les inspirations du groupe sont directement piochées dans les années cultes du power métal avec des formations comme Running Wild/Judas Priest/Manowar et Megadeth.

Pour enregistrer leur album le groupe par sur la terre sainte du power en Allemagne ce qui lui permet de bénéficier du label Pure Steel Record et d’une bonne production avant d’envahir le milieu métal underground européen par la distribution de CD bien entendu, mais aussi de tee shirt, patchs, pick de guitares, briquets et aussi préservatif à leur effigie. Tout est bon pour se faire connaître dans la scène.

Le chant de Mickaël Champon est excellent et sa voix lui permet de changer de tonalité à sa guise. On a le droit à des moments graves souvent introduction ou break pour monter dans les cris stridents chers au fans de power. Le duo de guitaristes ne nous laisse pas en reste non plus, leurs riffs sont souvent bien accrocheurs et leur solo semblent tirés d’un « hangar 18 » de Megadeth. L’effet donné est des plus appréciable, voila de quoi satisfaire bien des fans de la période old school.

La composition des morceaux fait penser aux morceaux rageurs de Manowar, enfin avant les années 2000. Les refrains repris en chœur pendant que la voix principale s’enflamme et monte des les gammes jusqu’au cris le plus suraigus audible. Les titres parlant de la place légendaire Asgard tiré de la mythologie viking sonne comme un mélange de « Crown And The Ring  » et « Return of the Warlord« . Tous les morceaux sont aussi rageurs et puissants, tous du même niveau, qui est déjà bien haut pour un premier album. Le groupe n’a plus maintenant qu’à partir en tournée afin de faire headbanger de nouveaux fans sous leurs drapeaux.

Un album qui va faire revivre à plus d’un les bons moments du heavy/power métal remis au goût du jour avec le son présent. Il n’y a rien d’original, rien de changeant par rapport à un style visité et revisité de nombreuses voire de trop nombreuses fois. Mais avec cet album Holy Cross arrive à dégager un je ne sais quoi qui donne envie d’heabanger et lever sa choppe au rythme de la musique. Alors que de nombreux groupes cherchent plus à faire des démonstrations de vitesse et
de nouveauté, Holy Cross tape juste en visant le plaisir musical, le heavy qui avait déjà fait tant d’heureux. Dans la ligné d’un Lonewolf ou bien d’un Hurlement, la France n’en a pas fini avec le heavy/power et peut avec fierté agiter son drapeau et sans honte devant nos amis teutons.

Celtikwar

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green