Communication de nos partenaires

Helioss – Confessions

Le 16 mars 2011 posté par Lusaimoi

Line-up sur cet Album


Nico - instruments
Pierre - voix

Style:

Extrême Metal Symphonique

Date de sortie:

Novembre 2010

Label:

Auto-production

Note du SoilChroniqueur (Lusaimoi) : 7,5/10

 

« Helios est la personnification du soleil dans la mythologie Grecque, […] le soleil est un élément incontournable de nos vies, sans lequel aucune vie n’est possible et dont la présence quotidienne et rassurante fait oublier sa taille titanesque, sa fournaise infernale et ses radiations mortelle ».
En lisant ces quelques lignes de la biographie d’Helioss, on peut se dire que, si le groupe écrit sa musique comme il choisit son nom, ça promet! Au premier abord, on ne peut que constater le soin apporté à l’artwork, très chaud de ce premier EP – voyez-y tous les jeux de mots graveleux que vous voudrez – et bien en accord avec leur patronyme, puisqu’il représente une jeune femme en proie à des flammes, celles de l’astre du jour. En fond, se dessine un symbole représentant encore une fois cet astre, je suppose, et qui se distingue plus sur le verso de la pochette (verso qui reprend l’artwork dans des couleurs sombres superbes).

Né en 2009, Helioss est un two-men-band composé de Nico et de Pierre qui s’occupent respectivement des instruments et des voix, inspiré de grands noms tels que Dimmu Borgir, et de la musique Classique.
On est alors en droit de s’attendre à du Black à forte tendance sympho… Oui, mais pas exactement. Explications.

Les trois premiers titres sont bien dans la veine Death/Black à forte tendance mélodique. « Confessions » et « Mirrors » tirent plus du côté black teinté de death. Vous voyez, ces films dans lesquels les moments de bravoures s’enchainent à un tel rythme qu’on en oublie presque de respirer, et bien c’est à peu près le ressenti que laissent ces deux morceaux. Moments rapides ou plus lents et lourds, tout va dans ce sens. Et cela même s’ils sont saupoudrés de superbes nappes de claviers (proches du clavecin sur « Mirrors », ce qui rapproche le groupe de leurs influences baroques), très présentes, mais, miracle de production, qui n’écrasent pas les guitares. Le deuxième titre penche plutôt du côté Death, avec quelques éléments Thrash. L’aspect mélodique se fait plus par les guitares que le clavier, ici beaucoup plus discret, sans s’absenter toutefois.

C’est « Alone », le quatrième titre qui fait office de tournant, car d’inspiration beaucoup plus Doom que les précédents. Plus lourd et pesant, au clavier toujours magnifique, dans une première partie il accélère et prend l’auditeur en otage par la suite jusqu’à ses soli de guitare et de clavier presque prog, mais sans le côté synthétique de l’instrument. Apogée de la chanson. Celle-ci retrouve ensuite le doom de la première moitié, pour lentement nous emmener vers l’instrumentale « The End (Farewell) », titre qui continue dans cette lancée, en y ajoutant un aspect épique.

« The Other Side of Midnight » clôture cet EP. Un morceau plus audacieux, sans guitare. Seul se montre un clavier pesant sur lequel s’ajoute un chuchotement guttural. Une batterie fait monter un peu la pression, mais le tout reste d’un inquiétant calme. Très réussi.

Helioss mélange donc divers styles de Metal au sein de morceaux assez conséquents – l’EP fait plus de 30 minutes, on a vu des albums moins longs – pour obtenir un résultat plus original qu’un « simple » Black Sympho. Cerise sur le gâteau, même dans la variété, les morceaux gardent une cohérence, par la recherche constante d’une certaine mélodie.

En attendant leur album, et comme rien ne vaut mieux que son propre avis, vous pouvez écouter, télécharger (légalement et gratuitement), ce Confessions auprès du myspace du groupe, et les aider en l’achetant pour la modique somme de 5 deniers.

Myspace : www.myspace.com/heliossband

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green