Communication de nos partenaires

Helhorse – Helhorse

Le 3 mai 2016 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Jesper Bergstedt - Batterie / Jakob Møgelcunt - Guitares / Stephan C. Krabsen - Guitares, Choeurs / Aske Kristiansen - Piano, Chant / Mikkel Wad Larsen - Chant / Theis Roed Thogersen - Basse.

Style:

Sludge / Punk / Hardcore

Date de sortie:

13 mai 2016

Label:

Spinefarm Records
Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Formé en 2006 sous le nom de Dødning avec lequel ils ont sorti un EP éponyme de quatre titres en 2009, le sextet Danois change de nom en 2010 et deux albums voient le jour en 2011 (« For wolves and vultures ») et 2013 (« Oh death »).
Un changement de bassiste plus tard, Theis Roed Thogersen remplaçant Søren Nybo Hansen en 2015, et voilà ce troisième album sobrement intitulé « Helhorse » qui voit le jour en mai 2016.
Mélange crasseux de metal, de punk, d’un soupçon de harcore et de classic rock, le groupe peut se targuer de nous envoyer un album qui fera l’effet d’un uppercut en pleine face dès sa première écoute.

D’entrée, ce qui marque, c’est le son : juste énorme !
Le producteur américain Michael Beinhorn, responsable déjà du son d’Ozzy OsbourneOzzmosis », sur lequel il tient également les claviers), Soundgarden SuperUnknown ») ou Black Label Society Shot to Hell »), s’y entend pour donner une sensation de puissance à la musique déjà forte en personnalité de Helhorse.

Principalement ancrée sur des mid tempo ravageurs, les titres de “Helhorse” sont autant d’invitations au secouage de cervicales et au tapage de pied en rythme.
Fortement heavy et influencée US, la musique du groupe de Copenhague est une sorte de condensé entre des atmosphères post grunge mâtinées de sons bien lourds à la Corrosion Of Conformity, Crowbar, toute cette tripotée de groupes sludge capables de vous balancer des titres d’une lourdeur exponentielle sur une rythmique pachydermique, tout en vous les magnifiant avec des refrains qui font mouche d’entrée.
Pour preuve, d’emblée, on se mange l’explosif « Carry your own » pleine face : l’opération séduction est réussie avec cette belle entrée en matière.
Un rien plus nerveux – je n’ai pas dit ‘plus rapide’ – « Among the wolves » continue sur la lancée du premier titre : c’est encore une fois efficace et les parties vocales de Mikkel Wad Larsen sont particulièrement réussies, montrant que le chanteur n’est pas seulement capable de chanter de façon monocorde mais bien de nous balancer quelques petites émotions bien senties.
Beaucoup plus calme, « Fortune favours the bold » marque par sa fureur sous-jacente et les quelques petites accélérations de rythme ne sont là que pour nous prouver cette envie de tout exploser, mais se contentera de garder cette rage contenue.
Intelligemment répartis dans l’album, les interludes instrumentaux « I », « II » et « III » ne sont que des transitions par rapport au reste de l’album : « The blood boiler » et surtout « Hell of a ride » se veulent plus accessible en développant un stoner rock plus direct ; le mid tempo reste omniprésent mais la musique et surtout le chant sont plus facilement mémorisables, les refrains on ne peut plus accrocheurs.

« Raise the black flag », plus nerveux avec un côté plus punk, ne s’embarrasse pas de superflu : encore une fois la musique de Helhorse se veut directe et nous percute brutalement de face avec une rage cette fois ci non dissimulée.

L’album se termine en beauté avec deux titres une nouvelle fois accrocheurs : ‘My haven / Your Hell » et le final « No fucks given », au chant un rien plus aigu mais toujours aussi éraillé sur des riffs d’une lourdeur extrême, montrent une nouvelle fois toute l’étendue de la colère d’un groupe qui sait y faire pour la faire comprendre.

On l’aura compris, « Helhorse » est une belle petite claque pour tous les adorateurs de sludge aux ambiances enfumées et aux riffs épais.

Fortement conseillé !

Tracklist :

1/ Carry Your Own (3’59)
2/ Among The Wolves (3’36)
3/ Fortune Favours The Bold (5’01)
4/ I (0’24)
5/ The Blood Boiler (4’16)
6/ Hell Of A Ride (4’04)
7/ II (1’39)
8/ Raise The Black Flag (3’16)
9/ III (1’45)
10/ My Haven / Your Hell 4’19)
11/ No Fucks Given (4’17)

Site officiel : http://www.helhorse.dk/
BandCamp : https://helhorse.bandcamp.com/
Twitter : https://twitter.com/helhorse
Myspace : https://myspace.com/helhorseband
Facebook : https://www.facebook.com/pages/Helhorse/117547624975295
Youtube : https://www.youtube.com/user/Helhorse

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green