Communication de nos partenaires

Frakasm – Century of Decline

Le 23 novembre 2017 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


• Butcher : Chant
• Nico : Guitare
• Guitch : Guitare
• Auré : Basse
• Tom : Batterie

Style:

Death Metal

Date de sortie:

18 Septembre 2017

Label:

Great Dane Records

Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 8/10

Aujourd’hui, on va parler de Frakasm en évitant de les éclabousser du fracas des – de mes – sarcasmes, mais on va le faire sous la forme d’une allégorie béton !

Frakasm, avec Century of Decline, fracasse, certes, mais me tracasse : si c’est bien construit, ça ne casse pas des briques. Dès le début, ça enduit en erreur malgré une charpente solide : c’est d’équerre, sans être Black mais plutôt Death. Là, pas de doute sur les influences des bâtisseurs du genre – pas de quoi se faire scier à les chercher, en somme, d’autant quand on s’occupe d’en faire des couvertures –, mais si la fondation est présente sous la forme d’une chape de plomb et de métal, le revêtement manque de relief.

Ce que je vais écrire va paraitre paradoxal mais ça manque de vie pour du Death. Ceci est principalement dû à l’aplat de son de gratte qui sonne heavy au départ sur « Reaper’s Return », mais surtout au manque de relief dans les soli et parties harmoniques au fil non pas à plomb mais celui de l’album : je n’attends pas non plus du crépi mais les aspérités sont les bienvenues et le lissage de ces parties matifie le rendu.

Cependant, quand certains mastiquent – et préfère que ce soit « certaines » – par contre, les riffs quant à eux sont ciselés à la truelle et rugueux à souhait, avec des finitions bien foutues et un sol stratifié dans du bois dont on fait les thrasheux, avec un growl bien guttural, de ces gouttières vitales à l’évacuation des fluides par un cri primal, et avec une énergie qui donne envie de chevaucher une boule de démolition en slip et marcel et défoncer tous les murs porteurs.

Car en effet, si je suis quelque peu déçu par le niveau, à bulles explosives réparties en 8 morceaux, donc mitigé par cette pierre apportée à l’édifice du Death Metal, les cinq piliers de ce jeune quintette du Nord sont également porteurs dans leur branche de par la qualité de ce premier album, et j’imagine que ce n’en est pas encore la pierre d’achoppement, cette maison Phénix : on espère un manoir bétonné ou un caveau à barbelés pour le prochain opus.

A écouter en restant constructif.

Tracklist :

1. Reaper’s Return (6:48)
2. Cerebral Torture (5:14)
3. Orgasmic Plutonium Warfare (4:19)
4. Hirosaki (5:19)
5. Treachery (4:29)
6. Inferi Gloria (6:16)
7. Nekrocannibal (4:19)
8. In the Womb (4:28)

Facebook : https://www.facebook.com/Frakasm/
Bandcamp : https://frakasm.bandcamp.com/
Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCqEhPTvz_xKuCu440Qiudrg

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green