Communication de nos partenaires

FamishGod – Devourers of light

Le 15 février 2015 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Pako Deimler - Tous instruments / Dave Rotten - Chant.

Style:

Doom / Death metal

Date de sortie:

1er décembre 2014

Label:

Xtreem Music

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10


Amis de la Noirceur bonsoir !
Vous aimez les rythmes extrêmement lents ?
Le Funeral Doom vous met en transe ?
Les noms de Nortt, Mordor, Ahab ou Tyranny vous colle une excitation à faire passer Doc Gyneco pour Louis de Funès ?
Candlemass est pour vous un groupe de Métal Extrême ultra speed ?
Vous allez les adorer, les FamishGod !
Duo madrilène formé en 2013, ils sortent déjà leur premier album sans passer par la case démo et il faut reconnaitre que ce Devourers of light est bon.
Et pourtant, à la lecture du line-up, j’ai eu de sérieux doutes !
Pako Deimler, responsable en 2013 de l’abominable Black verses de Svipdagr (http://www.soilchronicles.fr/chroniques/svipdagr-black-verses) que j’ai eu le malheur de me coltiner la chronique, s’occupe ici de tous les instruments et s’aide d’un certain Dave Rotten au CV plus qu’honorable (Avulsed, Christ Denied, Putrevore, Rotten ou autre Holycide…) aux vocales gutturales d’une profondeur abyssale.
Et là, la belle surprise !
Un album divisé en sept chapitres pour autant de titres pour le moins homogènes d’une longueur moyenne de huit minutes et le tour est joué.
Et difficile de mettre un titre à l’écart d’un autre : si l’album est d’une cohérence absolue, le non-initié au genre risque malgré tout de s’emmerder grave, ne trouvant aucune différence d’un morceau à l’autre et pourtant des passages à l’ambiance particulièrement morbide peuvent, sous tout ce magma sonore ultra pesant et accordé très bas, être l’occasion d’écoutes plus approfondies à défaut de coller quelques frissons à l’instar d’un « Premature grave » particulièrement prenant.


D’une beauté intrinsèque réelle, ce Devourers of light possède une force brute, où chaque note, chaque riff, chaque touche de piano renforcent cette sensation oppressante voulue par le duo.
On touche des profondeurs abyssales à chaque instant de la part de deux artistes qui ont su déshumaniser totalement leur musique pour en former un magma sonore impénétrable.
Chaque note se veut lourde, au rythme pachydermique et l’ensemble donne quelque chose d’écrasant au possible ! Quant aux claviers, si certains groupes s’en servent pour donner du relief à leur musique afin de mieux l’aérer, FamishGod, eux, ne l’utilisent que comme prétexte pour encore mieux étouffer son auditeur (« The monarch », « Brightless »).
Quelques passages plus rapides (oui, enfin, on se comprend) comme sur « Two last stairs » histoire de montrer que la lourdeur peut aussi s’exprimer de manière plus véloce, mais c’est pour mieux achever l’auditoire.
Personnellement, j’adhère à 100%.

Indiscutablement un album à s’écouter au casque lors d’une visite des grottes du Mordor !

Abominablement magnifique !

Tracklist :

1. Chapter 1: Devourer of Light (7:31)
2. Chapter 2: Famish (8:48)
3. Chapter 3: Black Eye (7:41)
4. Chapter 4: Premature Grave (8:26)
5. Chapter 5: The Monarch (8:24)
6. Chapter 6: Two Last Stairs (8:59)
7. Chapter 7: Brightless (8:25)

Facebook : http://www.famishgod.com/

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green