Communication de nos partenaires

Exorcism – World in sin

Le 2 septembre 2015 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Csaba Zvekan – Chant
  • Guests : voir chronique

Style:

Heavy (doom) metal

Date de sortie:

20 juin 2015

Label:

Dream Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10

Csaba Zvekan, ça parle à quelqu’un ?

Allez, en cherchant bien, on va bien trouver !
Chanteur de Raven Lord et surtout de Metal Machine (dont l’album « Free nation » a été chroniqué ici : http://www.soilchronicles.fr/chroniques/metal-machine-free-nation) et ex-membre entre autres de Killing Machine.
Maintenant qu’on situe mieux le personnage, véritable bourreau du travail, parlons de cet EP de cinq titres, qui arrive un an après le sympathique album « I am God ».

Pour le coup, l’ombre de Black Sabbath (époque Dio) plane tout au long de ces cinq morceaux.
Déjà par le timbre de voix du chanteur : proche cette fois-ci d’un Ronnie James, là où il se rapproche un peu plus de Rob Halford dans Metal Machine, toutes proportions gardées bien sûr, mais aussi par une musique aux riffs d’une lourdeur phénoménale.

D’entrée, « World in sin » et « Black day in paradise » posent les jalons et ce constat durera le temps des 23 minutes que durent les 5 titres de l’EP : riffs lourd à la Black Sabbath et chant à la RJ Dio, on nage certes en terrain connu mais n’allons pas de suite en déduire qu’Exorcism se contente de cloner les inventeurs du Heavy Metal : Zvekan donne une identité propre à sa musique aux influences pourtant identifiables.

Une certaine omniprésence des claviers démarquant la musique d’Exorcism de celle de la bande à Iommi.
On navigue certes dans du Black Sabbath des années 80, mais magnifié par le talent des musiciens tous aguerris comme Joe Stump (guitares, Raven Lord, Holy Hell, ex-The Reign Of Terror…), Biggie P. Phanrath (guitares, Melodius Deite), Mirkko DeMaio (batterie, Mind Key), Lucio Manca (basse, Dominici, Solid Vision, ex-Natrium), Garry King (batterie, AchilleA, Jeff Beck, Joe Lynn Turner) entre autres.

Le plus rapide et plus court « Virtual freedom » rappellera que Zvekan chante également dans Metal Machine et offre un titre à la croisée toujours de Black Sabbath mais aussi de Judas Priest. Mais l’ensemble de cet EP reste un digne hommage à la formation qui a révolutionné le monde du (Hard) Rock et le dernier titre, plus proche de la power ballad que du Doom Sabbathien, tient toutes ses promesses : véritable explosion de feeling sur low tempo, ce titre est d’une réelle beauté avec un chant qui nous amène presque aux frissons. Le solo de guitare de Joe Stump est du reste juste fantastique.

Alors en effet, un EP cinq titres, de cette qualité, est définitivement trop court et pour le coup, on a hâte de voir une suite à cette offrande prometteuse !

Vivement la suite.

 

Tracklist :

1. World in Sin (4:47)
2. Black Day in Paradise (4:15)
3. Virtual Freedom (3:23)
4. Sahara (4:15)
5. Black Star (6:44)

 

Site officiel : http://www.exorcism13.com/
Facebook : https://www.facebook.com/exorcismband
Rock ‘n’ Growl : http://www.rockngrowl.com/bands/exorcism/
Youtube : https://www.youtube.com/user/ExorcismMetal

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green