Communication de nos partenaires

Evil Invaders – In for the Kill

Le 5 octobre 2016 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Johannes 'Jöe Anus" Van Audenhove - Chant, Guitares
  • Senne Jacobs - Batterie
  • Max “Mayhem” Maxheim - Guitares
  • Joeri Van De Schoot - Basse

Style:

Speed Metal

Date de sortie:

30 septembre 2016

Label:

Napalm Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Les revoilà !

Un de mes gros coups de cœur de l’an dernier avait été leur premier album « Pulses of Pleasures », une grosse baffe speed / thrash metal, old school comme il se doit, à la croisée des Razor (on rappellera que le nom du groupe belge est le titre du deuxième album des Canadiens), Exciter, Agent Steel ou autres Skull Fist ou Speedtrap pour les plus récents.
Formé il y a neuf ans, Evil Invaders a déjà sorti une demo (« D-emokill ») en 2009, un EP éponyme en 2013, leur premier album donc l’an dernier et ce nouvel EP quatre titres « In for the Kill » qui nous concerne aujourd’hui.

Après quelques petits changements de line up, Max Maxheim passant de la basse à la guitare et Joeri Ven de Schoot (ex-Predatory) prenant les 4 cordes, les revoici en pleine forme avec deux nouveaux titres explosifs au possible et deux titres live, le premier tiré de l’album et le deuxième de l’EP, en guise d’apéritif en vue d’un probable futur nouvel album sous peu.

Et ça ne rigole pas ! Evil Invaders est encore plus agressif et mature que l’an dernier !
Et ça se ressent ! Les deux nouveaux titres sont furieux à souhait et raviront les fans de speed/thrash old school. Plus hystérique que jamais, le chanteur balance ses vocaux aigus sur des riffs rapides qui rappellent cette bonne vieille musique typiquement eighties.
Le début d’« As Life slowly fades » est purement monstrueux et l’ensemble du morceau nous renvoie du côté de l’Agent Steel de « Skeptics Apocalypse » ou de l’Overkill époque « Feel the Fire ». Un titre tout en puissance qui verra très certainement se déchaîner des pogos furieux en live.
Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, « Raising Hell » enfonce le clou avec brio : ça tabasse sévère sur des riffs hyper fluides où le seul mot d’ordre semble être « vite, vite, vite ! » vu le nombre de fois que Jöe Anus répète le mot « faster » ! Le riff principal, très Motörheadien sous amphétamines, y est pour beaucoup dans la sensation de puissance que l’on ressent à l’écoute de ce morceau. Les soli sont purement hallucinants de rapidité et se fondent dans l’ensemble sans en rajouter. Un sacré brûlot comme on aimerait en entendre plus souvent.

Quant au deux morceaux live, les fans les connaissent déjà et ne sont là que pour prouver que la furie démontrée sur les albums est également bien présente lors des prestations scéniques d’Evil Invaders.

Vite, vite, un nouvel album !!!!!!!!!

Note: Evil Invaders vous donne RDV samedi 08/10/2016 au Petit Bain (Paris) !

Tracklist :

1. As Life slowly fades (4’34)
2. Raising Hell (4’38)
3. Pulses of Pleasure (live) (6’15)
4. Victim of Sacrifice (live) (5’50)

Site officiel : http://www.evilinvaders.be/
SoundCloud : http://soundcloud.com/evil-invaders
Facebook : https://www.facebook.com/evilinvaders
Twitter : http://twitter.com/EvilInvadersBE
Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCbzOzu … A2GZJqqFKA
Last.fm : http://www.last.fm/music/Evil+Invaders
Chronique “Pulses of pleasures” : http://www.soilchronicles.fr/chroniques … vaders-pop

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green