Communication de nos partenaires

Escape -Rise

Le 18 décembre 2013 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


  • Benjamin Tupenot : Basse
  • Alain Pigeon : Guitare
  • Arnaud Doufils : Batterie
  • Greg Paturet : Chant

Style:

Heavy Mélodique

Date de sortie:

Octobre 2013

Label:

Brennus Music

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar): 6,5/10

Voila encore une belle découverte que nous devons au label Brennus Music. Décidément il y en aura eu, d’excellentes sorties cette année dans cette écurie avec, et c’est aussi très important à souligner, des groupes qui ont publié leur premier opus. C’est le cas d’Escape qui sort en cette fin d’année « Rise ».

Une petite présentation de la formation s’impose : Escape naît en 2011 à l’initiative du chanteur Greg qui officiait avant dans Fifty One’s. Afin de bien s’entourer, il recrute des collègues qui se connaissaient déjà et qui n’en étaient pas à leur premier méfait : le bassiste Benjamin et le batteur Arnaud jouaient ensemble dans Ashes to Dust ; quant au guitariste Alain, il était avec eux dans U-Turn. Escape n’est autre qu’une formation d’amis de longue date qui se sont rejoints pour proposer quelque chose de différent.
Début 2013, elle sort une première démo « Two Hours » qui connait un franc succès (elle est maintenant pratiquement introuvable).

Quoi de mieux alors que d’enfoncer encore le clou en publiant un premier album « Rise » qui arrive dans les bacs à la période de la Toussaint ? Les nuits commençant à venir plus tôt, le froid arrivant à grands pas, est-ce avec « Rise » que nous allons nous réchauffer les longues soirées d’hiver ?

L’ouverture avec un agressif « Bullshit » nous met bien dans le bain: des couplets avec une voix mélodique qui se veut pour certains refrains plus incisive (c’est d’ailleurs le cas sur ce titre), des guitares aux riffs accrocheurs, une partie rythmique qui groove le tout, du bon gros Heavy Mélodique en fait. Et la donne ne va pas changer tout au long des douze titres de ce « Rise ». L’avant-dernière chanson « You Get What You Deserve » est d’ailleurs la sœur jumelle du morceau d’ouverture. Mais tous les titres ne se ressemblent pas autant.

Sur « Devil Inside » par exemple, la basse placée à contre temps du chant envoie un groove supplémentaire très appréciable : les différentes cassures de tempo qu’elle impose en font d’ailleurs un titre plutôt progressif. Il y a aussi « Realized » qui, coupé en deux parties, est un vrai temps fort de l’opus. Sur le premier « Real », Escape nous propose une douce montée en puissance, avec une accroche très soft et aérée. Arrive alors ensuite « Lies » qui est un déluge de riffs, avec des bons gros relents de Hard Rock qui auraient pu être encore un poil plus sauvage (certains refrains).

Le gros point fort d‘Escape, c’est quand même le doigté de Benjamin. C’est quand même assez rare pour être souligné, on parle souvent des chanteurs aux voix d’or, des guitaristes aux mains d’argents, et souvent les bassistes sont placés aux seconds plans. Avec Escape, la donne est différente : la basse est mise en avant, même face à la six corde, ce qui donne un groove très appuyé et renforce les mélodies de la formation. Écoutez « The Sad Clown » : c’est peu être sur ce titre que les lignes de basse sont les plus appuyées.

Mais bien évidement, les autres instruments ne sont pas en reste. Les amateurs de solo de guitares auront droit à leur moment de plaisir sur « Passenger » tandis que ceux qui aiment bien les ambiances étranges et différentes écouteront « Masquerade » avec son introduction intrigante à la voix féminine.

Avec ce premier opus « Rise », Escape frappe quand même assez fort. Un album réussi dans l’ensemble, tous les morceaux sont efficaces et font le plaisir des amateurs de Heavy Mélodique. Cependant, il manque encore le petit je-ne-sais-quoi, l’étincelle qui permet de transformer un bon titre en une chanson légendaire. Mais il faut quand même penser que « Rise » est le premier essai de la formation qui devrait déjà nous proposer une suite en 2014 si ma mémoire est bonne.

Un simple conseil, la démo du groupe étant devenue un collector à cause de l’écoulement rapide du stock, je n’attendrais peut être pas trop pour commander « Rise ».

 

 

Facebook:https://www.facebook.com/escap3.official

01. Bullshit
02. Two Hours
03. The Devil Inside
04. The Sad Clown
05. Passenger
06. Time’s Over
07. B-Rain
08. Realized Part.1 : Real
09. Realized Part.2 : Lies
10. Misery
11. You Get What You Deserve
12. Masquerade

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green