Communication de nos partenaires

Line-up sur cet Album


Ghost Bass: Guitares, Chants Okda Naos : Batterie

Style:

Black Metal atmosphérique

Date de sortie:

05 Mai 2011

Label:

Ancestrale production

Note de la soilchroniqueuse (Gwenn): 6,5/10

 

Voici la chronique de ce nouveau bébé sorti par Ancestrale production. Nul besoin de préciser qu’il arrive avec beaucoup de retard, premier d’un lot assez conséquent de chroniques pour suivre la rédaction de mon bouquin sur le Black Metal et l’Art contemporain à paraître chez Camion Blanc en cette fin de mois de Juin. Mon retour se fait doucement et c’est non sans plaisir que le disque tourne maintenant dans mes oreilles. Après avoir fait ce point essentiel sur la situation actuelle du Black Metal sur la planète, il est temps maintenant de mettre en pratique tous ces concepts.

Bon, ce petit Draugen. En effet, je ne connaissais pas. La première chose à noter sont les groupes mentionnés dans leurs remerciements : j’ai souri à la lecture de « Satyricon » car nos deux oiseaux français Ghost et Okda Naos en ont repris quelques sonorités ne serait-ce que le tout premier son sur l’intro « Welschenberg wird mein Grab », présent sur l’album Rebel Extravanganza de Satyricon. Bref. L’Art Work de Among the Loneny Shades est tout à fait dans le courant artistique Black metal. Une nature sombre, entre le noir et blanc et le bleu nuit, quelques lueurs pâles mettant en valeur les arbres et une typographie celtique orientée de manière plus agressive cependant. Rien de très original mais ça n’est pas ce qu’on demande à du black metal. Surtout pas pour un Art Work.

« Totenkammer» fait démarrer le disque doucement, avec un chant assez homogène et ça n’est que dans les dernières minutes de ce morceau que je saisis l’esprit du groupe, à savoir atmosphérique et intéressant, teinté d’une certaine profondeur. « Wolves Howl Again » reprendra encore un son « satyriconnesque » et se fait un peu plus incisif que ça soit dans le chant que dans les jeux de guitares. Maintenant que je pense à Satyr je me demande si Mr Ghost ne tenterait pas d’en choper le grain de chant.

Attention toutefois à ne pas en faire trop, Satyricon ne faisant pas du black metal mais du Satyricon. Ce deuxième morceau est agréable à écouter, sans toutefois créer de grosses surprises émotives. Encore une fois c’est presque dans ses derniers moments que je me sens personnellement le mieux.

« Vielleicht besteht nichts » marquera une petite pause en douceur, mais sans énorme intérêt sauf celui de marquer l’ambiance et la tonalité du disque. « Time of Sadness Is Coming » s’inspire encore une fois très fortement de nos norvégiens de Satyricon période Shadowthrone. En moins crade, la production Draugen étant moins acérée, découpée, plus fluide. Un titre intéressant, nous noterons toutefois de nombreux breaks et changements ici ce qui donne entièrement confiance à la suite à venir on l’espère. Notons aussi le final de ce morceau assez long qui reprend une structure très « Wongraven » avec ces parties de guitare qui redémarrent en trombe dans une atmosphère prenante. « Alone In the Land of Frost » périt d’un petit manque de profondeur, se fait un peu plat dans l’ensemble mais son final, très chouette, se détache bien du reste et marque ce que doit bosser Draugen : quel chant poussé superbe sur la fin, cela fait tout !
« Über kalte Flüssel und schneebedeckte Wälder”: avec ce titre-interlude nous sommes « Empyriumesque », dans la douceur des sons d’eau et de guitares aux sonorités féminines. « Forgotten Times » clôt l’album plus gravement dans un esprit presque doom ce qui n’est pas inintéressant, encore une veine à pousser ici.

Pour conclure, une chouette découverte, un groupe à suivre absolument. C’est pas mal du tout pour un premier album. Groupe formé en 2000, premier opus en 2011 mais nos deux lorrains ne se foutent pas du public. Une vrai identité se cache encore dans leur passion pour le black metal, que l’on sent un peu beaucoup sur beaucoup de sonorités, riffs, structures, mais également de nombreuses pépites que l’on a tous envie de retrouver par la suite.

Myspace: http://www.myspace.com/draugen1349

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green