Communication de nos partenaires

Darkenhöld – A Passage To The Towers…

Le 30 décembre 2010 posté par METALPSYCHOKILLER

Line-up sur cet Album


Cervantes : Chant
Aldébaran : Chant, Guitare, Basse, Claviers
Aboth (Guillaume Morero) : Batterie, Claviers

Style:

Black Metal

Date de sortie:

5 Novembre 2010

Label:

Ancestrale Production

Note du Soilchroniqueur (MetalPsychoKiller) : 7 / 10

Des jours et des nuits de luttes sombres et d’errances dans la froideur et la noirceur de forêts mystiques hantées, des bêtes antiques et des forces de la nature sauvages et périlleuses, des créatures de chairs pétrifiées dans la pierre, des ténèbres spirituelles emplies de menaces inimaginables, des mystères des anciens temps, des châteaux et citadelles médiévales instaurant l’empire des sorts… Le périple des trois guerriers dont les lames rouilleraient de sang ne connaissait aucune quiétude. Tels des « Bravehearts » inébranlables, seule la quête de la victoire ultime ne pouvait constituer un dessein final, et à contrario seule la mort ne pourrait étouffer quelque étincelle combative et guerrière subsistant encore dans leurs cœurs et leurs yeux. Au-delà des méandres de légions de périls se dressaient les Tours et leurs augures… Sous le regard brulant des étoiles marmoréennes, entrez dans l’univers musical tortueux de Darkenhöld. Une twilight auditive aux connotations parallèles à celle littéraire de Tolkien et ses traversées des Mondes du Milieu et du domaine de Sauron…

La Bretagne avait ses irréductibles gaulois par Bélénos ! Et bien la déesse grecque de la victoire Νikaia ayant légué son nom à la ville possède en l’Aldébaran niçois son vainqueur. Pour les néophytes curieux, ce dernier n’est autre que l’élément moteur du feu « Artefact », groupe de Black mélodique ayant pondu trois offrandes : « Son Of Solstice », « Magic Spellcraft » et « Ruins » entre 2002 et 2008. Des divergences de démarches créatives et inspirations plus tard… Et notre sieur après des parenthèses plus doom avec « Etheryal » et des splits cds avec Fhoi Myore et Naastrand, crée son nouveau trident Black Metal épique empreint d’onirisme en compagnie du chanteur Cervantès et du bucheron Aboth. « A Passage To The Towers… » cheminera donc par le Cox In Hell Studio et le Drudenhaus ou il sera mixé et masterisé par le bien connu Neb Xort, -l’ex claviste d’Anorexia Nervosa-, avant de devenir la première offrande de Darkenhöld.

Le résultat de cette lignée génétique musicale se montrera conforme à ce que l’on pouvait en attendre et deviner. Dix titres quasi conceptuels égrainant leurs noirceurs opaques, leurs froideurs rageuses et leurs ressacs épiques, sans manquements ni fautes de gouts, à mi chemin d’un Helheim et d’un Kampfar époque « Norse ». Pour ceux aimant les références et comparaisons, on naviguera dans une lignée des « Chants de Batailles » et de « L’ombre du Chaos » d’un Bélénos, ou vers un pendant sudiste des lillois de « Dunkelnacht » en moins frénétique. Mais la référence majeure, ô surprise s’il en est, restera indéniablement l’Artefact précité en plus épuré et plus incisif. Une facette autrefois nuancée Pagan et dorénavant transformée en rapeux médiéval guerrier et plus direct ou ressurgit irrémédiablement le style d’écriture d’Aldébaran.

Très professionnel, maitrisé de bout en bout, intense et sans concessions mais à contrario sans sur enchères, « A Passage To The Towers » séduira inévitablement et inexorablement tous les adeptes de Black Metal. Malgré des soupçons de linéarité naissante et une originalité assez relative, l’alchimie concoctée et assénée par Darkenhöld se révèle tout à la fois séductrice et convaincante. Suffisamment communicative pour emporter l’adhésion certes, mais à l’unicité en quête de recherche pour se démarquer de la masse. Un bémol d’importance à mon sens…

Myspace : http://www.myspace.com/darkenhold

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green