Communication de nos partenaires

Dagoba – Tales Of The Black Dawn

Le 9 juillet 2015 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Shawter : Chant
  • Franky Constanza : Batterie
  • Z : Guitare
  • Werther : Basse

Style:

Metal Moderne

Date de sortie:

22 Juin 2015

Label:

Verycords

Note du SoilChroniqueur (valquest) : 6,5/10

Contrairement à ce que beaucoup de personnes peuvent croire et/ou penser, la scène Metal Française s’exporte de plus en plus à l’internationale et celà ne date pas d’hier. Dans les groupes plus anciens nous avons Loudblast qui, avec Agressor et Massacra ont démontré la qualité du Thrash/Death à la française. Nous avons ensuite Gojira qui est certainement le groupe français avec le plus de popularité à l’internationale, puis vient le groupe sujet de cette chronique, Dagoba qui ne cesse de croitre en popularité notamment grâce leur 1ère tournée aux usa avec les monstres de Dir En Grey, excusez moi du peu, pour défendre l’excellent Post Morthem Nihil Est. Le groupe est enfin de retour avec Tales Of The Black Dawn avec une pochette beaucoup plus sombre que sur leur précédente offrande.

Tout commence par des bruits de grillons accompagnés par des notes de piano, un 1er morceau en parfaite continuation avec le dernier acte du disque précédent d’où son nom (« Epilogue »). Petit à petit, on sent la pression monter dans le morceau avec ces notes de cuivres qui s’ajoutent aux sons des grillons pour clôturer cette intro et laisser exploser « The Sunset Curse » tel un coup de poing en pleine tronche. La batterie de Franky blaste toujours autant, des riffs de guitares accrocheurs comme Dagoba sait les faire, un Shawter avec une voix toujours aussi puissante : pas de doute on est en terrain archi connu et les fans ne seront pas dépaysés. On peut tout de même noter un coté un peu plus Groovy sur l’intégralité de l’album ( particulièrement sur « Eclypsed » et « The Dawn« ), aspect qui rajoute un peu plus de dynamisme et de puissance aux compositions déjà fortes en intensité . Les voix claires sont un peu plus présentes qu’auparavant (« The Loss ») et font gagner de la fraîcheur à l’album qui reste très musclé et puissant.

Malgré les petites innovations ici et là, Dagoba ne change pas énormément sa recette et reste dans ce qu’il sait faire le mieux. La mayonnaise prend toujours mais attention à ne pas lasser avec des compositions et des structures de morceaux un peu trop proches de ce que le groupe a pu créer auparavant.

Tracklist :

01. Epilogue
02. The Sunset Curse
03. Half Damn Life
04. Eclipsed
05. Born Twice
06. The Loss
07. Sorcery
08. O,Inverted World
09. The Dawn
10. Morning Light

Facebook : https://www.facebook.com/dagoba13

Bandcamp : http://dagoba.bandcamp.com/merch

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green