Communication de nos partenaires

Black Stone Cherry – Kentucky

Le 30 mai 2016 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Chris Robertson - vocals/guitare
  • Ben Wells - guitare/vocals
  • Jon Lawhon - basse/vocals
  • John Fred Young - Batterie

Style:

Hard Rock sudiste

Date de sortie:

01 avril 2016

Label:

Mascot Records

Note du Soilchroniqueuse (H.P Hatecraft) : 8/10

Enfin une nouvelle génération de rockers est en train d’émerger, loin des clichés de la rock attitude des metalleux et rockeux, et qui savent aussi  jouer de leur gratte et de leur tambourin à la manière de leurs papys et des grands groupes de rock sudiste. Dès qu’on écoute du Black Stone Cherry, on devine vite leur pays d’origine : les USA, précisément du Kentucky – qui est d’ailleurs l’intitulé de ce nouvel et huitième album – à l’instar des ZZTop, Lynyrd Skynyrd, Mötörhead, Popa Chubby

Au début de leur modeste carrière, ils ouvraient pour de grands groupes comme Def Leppard, Whitesnake… mais maintenant, ils tournent en tête d’affiche en remplissant des salles de 1000 personnes ! Une preuve de plus que Black Stone Cherry trouvera facilement sa place auprès de ces grands noms, surtout après 15 ans de fidélité au rock sudiste, toujours à nous fournir de bons ou d’excellents albums, et ce Kentucky ne fait pas défaut !

Ces quatre  américains qui ne dépassent pas le quart de siècle chacun vous déroulent un mur de sons avec un mélange de rock sudiste, hard rock et heavy rock, voire même du blues rock, mais aussi une reprise étonnante et extraordinaire d’un morceau anthologique de la soul music : « War » d’Edwin Starr. Mais le meilleur est sans doute le détonnant « Soul Machine », en duo avec une petite valeur ajoutée : une chanteuse lors des refrains.

Une petite balade triste et émotionnelle folk en acoustique, une guitare et un violon, dédicacée à tout cœur brisé : « The Rambler » dont on retiendra une morale ‘’so turn the radio on when your heart breaks down’’.

Allez un petit top 3 pour ceux qui veulent commencer par le meilleur de l’album : « Rescue Me », « Soul Machine » et… dur, dur de choisir un troisième mais je vote pour le titre le plus agressif avec son ton grunge à la Seether : « In Our Dreams » (ou encore « Shakin’ My Cage » pour son groove et son magnifique solo).

Certes, et je le redis, le plaisir n’est pas toujours dans l’originalité, Kentucky est une fois de plus un bel accomplissement du groupe, plus mature que ses prédécesseurs, truffé de pépites, pas en chocolat mais en pierre (rock) ; vous avez de quoi vous mettre quelque chose sous la dent, puis aller chez le dentiste après. Sinon mâchez-le par les oreilles, vous ne risquerez rien !

Et si vous avez la chance de pouvoir les voir en concert ou en festival, foncez : vous ne le regretterez pas, prestation garantie 100% bonne !

Tracklist:
1. The Way of the Future
2. In Our Dreams
3. Shakin’ My Cage
4. Soul Machine
5. Long Ride
6. War
7. Hangman
8. Cheaper to Drink Alone
9. Rescue Me
10. Feelin’ Fuzzy
11. Darkest Secret
12. Born to Die
13. The Rambler

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green