Communication de nos partenaires

Avatarium – All I want

Le 6 février 2015 posté par Katar

Line-up sur cet Album


Leif Edling: Basse Jennie-Ann Smith: Chant Marcus Jidell: Guitare Lars Sköld: Batterie Carl Westholm: Clavier

Style:

Doom Métal

Date de sortie:

14/11/2014

Label:

Nuclear Blast

Note du SoilChroniqueuse (Bloodybarbie) : 8.5/10


Dans le dictionnaire métal, juste après Avatar se trouve le suédois Avatarium, même si ce sont deux styles différents. Trois lettre de plus et on passe du batman métal à du doom nuancé stoner agréablement surprenant.

Avatarium nous offre cinq trésors enregistrés sous forme de EP (dont une partie enregistrée au Live at Méan Metal Festival), avec ce All I Want, signé chez NB. Difficile de ne pas tomber sous le charme de ces compositions, et ce dès le premier morceau éponyme. Ce dernier résume déjà les éléments clés de leur style : un jeu de clavier blues, des guitares distordues façon stoner et surtout un timbre vocal féminin soul, semblable à celui de Janis Joplin et d’Elin (chanteuse de Blues Pills). Le solo de guitare de “All I want” exposera les influences du père Hendrix (wha wha à fond).

Sur votre lancée, la lenteur de “Deep Well” vous freinera et vous fera changer de dimension en vous transportant grâce à cette voix tendre et puissante à la fois. L’irrésistible “Bird Of Prey” dévoile un charme particulier, bien qu’on ait l’impression que la chanteuse ne répète qu’une phrase : le refrain !

“Pandagora Egg” débute avec des sonorités stridentes de grattes, pour enchainer sur une balade tranquille et apaisante avant que les guitares ne s’aggravent et que le clavier blues redémarre, pour qu’enfin Jennie-Ann se déchaîne, tout en respectant la vitesse limite du mid-tempo, dévoilant des mélodies sombres et colériques… Le tout est joué d’une façon posée et maitrisée: c’est ce qu’on appelle les faux calmes.
“Tides Of Telephathy” est dominé par le jeu de clavier bluesy, un très long pont riche en roulement et effets spéciaux psychédéliques qui divise le morceau en deux, et qui repart sur un rythme plus soutenu. L’aventure se termine par un solo discret qui est à moitié englouti par le clavier.

Avatarium c’est avant tout des mélodies réfléchies, posées et sombres, un rythme global dans le mid-tempo (du doom quoi !), une voix féminine sublime et envoûtante peu commune au doom, un clavier bluesy, une basse au son bien rond qui s’entend à des kilomètres et une guitare qui s’éclate et exploite des sonorités et des effets variés… Il reste quelques traces de larsen sur cet album, donc ne mettez pas le volume à fond !
Cet opus est un véritable calmant, hypnotisant, psychédélique et loin d’être ennuyeux ! Cependant 5 morceaux seulement c’est peu rassasiant, mais le groupe a misé sur la qualité et non la quantité, avec une production très propre ! Vivement la suite, un vrai album.

Tracklist :
1. All I Want
2. Deep Well
3. Pandora’s Egg (Live)
4. Tides of Telepathy (Live)
5. Bird of Prey (Live)

Site officiel : http://avatariumofficial.com/
Facebook : https://www.facebook.com/avatariumofficial

Retour en début de page

1 Commentaire sur “Avatarium – All I want”

  1. pingback pingback:
    Posté: 7th Jan 2016 vers 0 h 13 min
    1
    Avatarium – The Girl With The Raven Mask | Soil Chronicles

    […] spécial et bien mélancolique, à la sortie de leur premier album (live) l’année dernière (http://www.soilchronicles.fr/chroniques/avatarium-all-i-want)… Et voilà que les suédois nous sortent encore un chef-d’œuvre ! Sans surprise… Non, […]

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green