Communication de nos partenaires

Ascendant – A Thousand Echoes

Le 3 juillet 2018 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Youmni Abou Al Zahab: chant
  • Alaa Abou Saada: guitare
  • Ashish Shetty : guitare
  • Puneet (Vipere Nebuchadnezzar) : basse
  • Aram Kalousdian: batterie

Style:

Power Metal

Date de sortie:

20 Avril 2018

Label:

Pure Steel Records

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 8,5/10

Aucune musique ne devrait avoir de mal à franchir les frontières et pourtant le Metal, lui, peine encore aux douanes. Délit de sale gueule ? Satanisme avéré ? Bref, toutes les barrières ne s’ouvrent pas encore devant lui. Cependant, il arrive à passer outre, se faufilant par les petits sentiers cachés de rase campagne. Ainsi, il est arrivé, entre autres, dans bon nombre de pays musulmans où il est cependant très surveillé. C’est ainsi, fort de ses voyages, qu’il pose ses valises cloutées, guitares et amplis aux Émirats arabes unis, à Dubaï plus précisément.

Ascendant évolue dans un registre Heavy Metal, tendance Power voire Prog. Trois des cinq musiciens ont grandi en Syrie et les paroles de certaines de leur chansons relatent les guerres et les déchirements qu’ils ont vécu. Le groupe existe depuis 2012 et sort en 2017 A Thousand Echoes, qui est réédité cette année par le label allemand Pure Steel Records.

Ascendant nous propose un Heavy Metal teinté de touches orientales souvent amenées par la superbe voix de Youmni comme sur « Walls between us » sur laquelle il nous offre un éventail vocal à couper le souffle. Sur ce titre, les riffs sont simples mais efficaces, les soli sont bien exécutés et la mélodie est entêtante.

Toujours des touches orientales sur le titre suivant, « Fog of War », sur une mélodie épidémique mais cette fois menée par des riffs beaucoup plus speed et acérés. « Morning Light » démontre toute l’aptitude vocale de Youmni avec sa voix haut perchée secondée par des chœurs féminins.
« Land of Thousand Echoes » parle des populations qui ont fui leur pays déchiré par des guerres civiles, et ce par n’importe quel moyen, le plus souvent périlleux et au risque d’y perdre la vie. La chanson ouvre très justement avec mélancolie jusqu’à une seconde partie plus incisive, nous offrant encore de grands soli. L’album fini par « At the End of the World » de presque treize minutes, débutant par une rythmique beaucoup plus speed et, comme à l’accoutumée, avec une mélodie contagieuse couplée à une voix « Halfordienne ». La seconde partie est axée sur le mélange metal prog/folklore oriental, très hypnotisant et la troisième conclut le titre au piano.

Ascendant arrive à nous procurer diverses émotions avec A Thousand Echoes. Les titres sont variés, les mélodies accrocheuses, la voix est juste magnifique, les soli maitrisés et la touche orientale est le plus de cet album. A posséder absolument.

Tracklist :

01. Twilight of Eden (intro) (1:39)
02. Doomsday Machine (5:10)
03. Walls between us (6:05)
04. Fog of War (6:34)
05. Morning Light (6 :07)
06. Land of a Thousand Echoes (9:15)
07. False Illusion (5:05)
08. Tears of His Majesty (7:28)
09. At the End of the World (12:56)

Page Facebook

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green