Communication de nos partenaires

Arch Enemy – Will to Power

Le 24 octobre 2017 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Alissa White-Gluz – chant
  • Michael Amott – guitare électrique
  • Sharlee D'Angelo – basse
  • Daniel Erlandsson – batterie
  • Jeff Loomis - guitare électrique

Style:

Death Mélo

Date de sortie:

1er Septembre 2017

Label:

Century Media records

Note de la Soilchroniqueuse (Bloodybarbie) : 7.5/10

Rouge, blond, bleu (sur fond noir), non ce n’est pas le drapeau de la France mais les couleurs des cheveux des zicos d’Arch Enemy depuis que Michael Amott s’est teint les cheveux en rouge, que Alissa White-Gluz a rejoint le groupe pour remplacer Angela Gossow en 2014 et depuis que Jeff Loomis (Nevermore) a remplacé Nick Cordle fin 2014.

1, 2, 3… écoutes, je n’avais toujours pas accroché à ce nouvel album « Will to Power » même si j’avais apprécié le single « The World is yours » (ne plus JAMAIS se fier aux singles), sa structure et ses passages variés m’avaient séduit, je m’attendais donc à un album plutôt expérimental et original.

Pourtant, à partir de la 4ème écoute, il s’apprécie plus et donne envie de le réécouter encore et encore (j’ai fini par dépasser les dizaines d’écoutes). On y trouve une très bonne moitié avec quelques originalités, et une autre plus classique. Si on le compare seulement à son prédécesseur « War eternal » (sorti 2014 que j’avais adoré son intégralité), il est certes moins bon.

Le son et la prod sont toujours au top (merci à Daniel Erlandsson, qui en plus d’être un super batteur assure la prod), et surtout Micheal Amott reste un dieu du Metal avec des solos à gogo et des jeux de guitares séduisants, accompagné par Jeff Loomis qui n’a cependant pas contribué à l’écriture de l’album !

Si je devais faire le tri et ne garder que le meilleur ça serait : « The Wolrd is yours », « A Fight I must win » : du bon Death mélo comme je les aime avec des orchestrations magnifiques. Du Metal néoclassique (parce qu’il y en a dans chaque album chez AE), je garde l’excellent « Dreams of Retribution » (et le plus c’est qu’il y a de l’orgue).
Un autre titre qui surprend, c’est le style Death Metal old school moderne (on va dire que c’est un nouveau genre) de « The Race ».
« First Day in Hell » quant à lui n’a rien de spécial hormis d’être le plus sombre et extrême de tous. On parle d’un séjour en enfer – qui n’a pas envie d’y faire un tour ? – mais quand on lit les paroles, on a moins envie d’y aller (en fait c’est une arnaque : Alissa a passé un mois en enfer)

Moins commun pour du Arch Enemy, « Reason to believe », une sorte de balade Hard Rock à la Scorpions avec un mix chant clair et growls d’Alissa (une des rares occasions où vous entendrez sa voix féminine comme à l’époque de The Agonist, et qui est tout aussi superbe que ses growls).

Il y a quelques passages sympas et originaux comme le jeu néoclassique de « Blood in the Water » (2’58-3’11) ; d’ailleurs, ce morceau, surprenant mais pas particulièrement bon, comprend des riffs de metal indus mixés sur certains passages et d’autres notes thrash.

La plus grande surprise pour la fin, une reprise Punk Rock de GBH « City attacked by rats ». J’ai adoré entendre le groupe jouer un style complètement différent ! Vivement la nouvelle tournée avec Wintersun, Jinjer et Tribulation (du très lourd) ! A ne surtout pas rater !

Arch Enemy french venues

Tracklist :

1. Set Flame to the Night
2. The Race
3. Blood in the Water
4. The World is yours
5. The Eagle flies alone
6. Reason to Believe
7. Murder Scene
8. First Day in Hell
9. Saturnine
10. Dreams of Retribution
11. My Shadow and I
12. A Fight I must win

Facebook : https://www.facebook.com/archenemyofficial/
Site officiel : http://www.archenemy.net/en/

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green