Communication de nos partenaires

Apocalyptica – Shadowmaker

Le 15 avril 2015 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Paavo Lotjonen : Violoncelle
  • Mikko Siren : Batterie
  • Perttu Kivilaakso : Violoncelle
  • Eicca Toppinen : Violoncelle

Style:

Difficile à déterminer

Date de sortie:

17 avril 2015

Label:

Odyssey Music/Caroline Records

Note de la Soilchroniqueuse (Bloodybarbie): 5.5/10

Aïe Aïe Aïe, c’est la décadence totale, ça ne va pas du tout ça !!! On arrive au point de chute du quator finlandais, et c’est malheureusement avec ce  8ème album, intitulé Shadowmaker (le titre et la pochette sont quand même classe). Nos chers violoncellistes (sans oublier le batteur) ont décidé de s’aventurer dans une terre inconnue et expérimenter de nouvelles choses… Sauf qu’ils font complètement fausse route.

Certes, ils ont fait l’effort de rajouter une seule et même voix claire très pop, celle de Franky Perez (Scars On Broadway, Slash), sur presque l’intégralité de l’album au timbre vocal similaire aux chanteurs de Maroon 5 ou Avenged Sevenfold, Mais ceci a notamment dégradé la qualité des morceaux comme dans « Cold Blood » sans parler du scandaleux « Slow Burn »! On n’a jamais écouté Apocalyptica pour le chant, mais alors n’entendre presque que ça sur deux titres, ça fait mal !

A ma première écoute de cet opus, j’ai eu de la peine pour moi-même car je l’attendais impatiemment, puis je commençais à ressentir la colère monter en moi, et j’ai fini par faire mon deuil.

Un mois plus tard, j’ai eu le courage de réécouter cet album pour rédiger cette chronique, un minimum objective, mais ça sera ma dernière écoute.

Fade, sans émotion, sans effort de compositions originales et prenantes comme Apocalyptica a toujours su le faire avant cette catastrophe, voilà à quoi se résume cet opus.

Qu’est-ce qu’il y a à recycler avant de tout jeter dans la poubelle (ou corbeille pour être plus précise) ?

Je dirais, l’éponyme « Shadowmaker » qui est pas mal construit, avec un super solo du violoncelle comme je n’en ai jamais entendu de la part d’Apocalyptica ! L’instrumental et expérimental « Till Death Do Us Part » est très riche et contient une multitude de variation de rythmes et de compositions pendant 7min50. Il débute lent et relaxant puis augmente la cadence. Les deux seuls morceaux où vous ne vous ennuierez pas !

« Reign Of Fear » est assez énergique avec des moments de répit, où la batterie marque bien sa présence parmi ce cirque de violoncelles. Il est bien sympa, mais m’a laissé complètement indifférente.
« House Of Chain » est plus détonnant dans le genre métal alternatif, pourquoi pas, d’autant plus qu’il y a des passages assez entrainants…
Une petite balade pop émotionnellement profonde avec « Hole In My Soul », plaira-t-il peut-être à certains ? Mais certainement pas à moi.
Oh mon dieu ! De l’électro rien qu’avec une boite à rythme/batterie et des violoncelles, c’est possible ? Oui, Apocalyptica l’a fait, et c’est dans « Riot Light ». Bien que le morceau ne manque pas d’originalité, je ne l’aime pas du tout, rien d’accrocheur !
« Sea Song » est un vrai somnifère, plat et sans aucun intérêt ni de mélodies entraînantes, encore une chanson très pop ! De même pour « Dead Man’s Eye » !

Donc, vous aurez compris mon ressenti, Apocalyptica a déjà collaboré avec des divers chanteurs et le résultat a toujours été très satisfaisant à mon goût… Mais là, je sens une dégradation terrible par rapport au haut niveau et à la qualité des compositions auxquels ils nous ont habitué. Certes ils voulaient un seul chanteur sur un même album, qui n’a pas une voix désagréable, mais ils ont plutôt adapté les mélodies à son style et non l’inverse.

On a quelque chose de très linéaire, ennuyeux, calme… Rien de folichon qui pourra vous marquer. Cet album risque de vite tomber aux oubliettes, et pour les plus fanatiques, ils enterreront Apocalyptica à tout jamais (je n’espère pas, quand même).

Ouf, chronique faite ! Je n’ai plus à réécouter cet album ! Dans l’attente positive d’un prochain qui ne pourra que faire oublier cette grosse déception (ou pas), la meilleur déception 2015 jusqu’à ce jour.

Tracklist:

1. I-III-V Seed of Chaos 01:26
2. Cold Blood 03:27
3. Shadowmaker 07:35
4. Slow Burn 04:44
5. Reign of Fear 06:54
6. Hole in My Soul 04:05
7. House of Chains 03:28
8. Riot Lights 06:40
9. Come Back Down 04:24
10. Sea Song (You Waded Out) 04:54
11. Till Death Do Us Part 07:50
12. Dead Man’s Eyes 09:42

 

Facebook: https://www.facebook.com/Apocalyptica

Site officiel: http://www.apocalyptica.com/


Retour en début de page

1 Commentaire sur “Apocalyptica – Shadowmaker”

  1. 1
    Apocalyptica | Soil Chronicles

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green