Communication de nos partenaires

Amorphis – Queen of Time

Le 21 mai 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Tomi Joutsen - chant
  • Esa Holopainen - guitare
  • Tomi Koivusaari - guitare
  • Santeri Kallio - claviers
  • Jan Rechberger - batterie
  • Olli-Pekka Laine - basse

Style:

Death Metal progressif

Date de sortie:

18 Mai 2018

Label:

Nuclear Blast

Note de la Soilchroniqueuse (Bloodybarbie) : 10/10

Comme attendu de ce groupe qui n’a jamais déçu ses fans, Amorphis nous livre son treizième chef-d’œuvre Queen of Time.

Déjà, cette magnifique pochette, toujours signée Jean Simoulin alias « Valnoir » et sans doute la plus belle de toute leur discographie, vous met l’eau (ou du miel) à la bouche. En plus de cette belle illustration, l’intitulé de l’album ainsi que des titres comme « The Bee » et « The golden Elk » vous mettent la puce (ou le bourdon) à l’oreille sur le thème de l’album, cette espèce si importante qui serait en voie d’extinction, un sujet de haute importance : les abeilles !

S’il y a une chose que maîtrise Amorphis, c’est bien la perfection dans chaque morceau, de quoi faire taire tout ceux qui osent critiquer le moindre détail. D’ailleurs, je vous défie de trouver la moindre imperfection ou une note déplaisante !

L’excellent « Daugther of Hate » a la particularité d’être particulier pour du Amorphis, d’avoir un jeu de batterie prog et surtout l’introduction du saxophone de notre très cher Jorgen Munkeby (Shining) dans les couplets et pont ainsi que l’ajout des chœurs puissants. Autre surprise, le duo très séduisant, la belle Anneke von Giersbergen et Tomi, deux voix en or en fusion sur « Amongst Stars ».

Même si tous les morceaux sont parfaits et qu’il est difficile d’en préférer un à un autre, j’ai tout de même été particulièrement touchée par « The golden Elk » avec son côté orientalisant exprimé lors d’un pont par un orchestre et un jeu d’oud. Mais ce style oriental à la Orphaned Land ressort davantage sur « Heart of the Giant ». « Pyres on the Coast » pour son côté fusion entre du Muse et Insomnium avec un chant death de Tomi qui n’est pas ressorti depuis des lustres !
On pourrait commenter et passer au crible chaque détail de chaque morceau et en écrire de longs récits mais une écoute vaut mieux que mille mots !

On a là un album dans le style de son prédécesseur Under the red Cloud mais avec un peu plus de chant death et des éléments d’orchestrations et claviers différents, et surtout plus imposants et grandioses. J’ai légèrement préféré celui-ci au précédent.

Amorphis nous surprend (mais est-ce vraiment une surprise ?) avec un album encore meilleur et différent, c’est ce qui fait toute la magie de leurs compositions. Pourvu que ça continue !

En une phrase : une perfection universelle tout simplement incontestable !

Tracklist :

1. The Bee
2. Message in the Amber
3. Daughter of Hate
4. The golden Elk
5. Wrong Direction
6. Heart of the Giant
7. We accursed
8. Grain of Sand
9. Amongst Stars
10. Pyres on the Coast
11. As Mountains crumble
12. Brother and Sister

Site officiel : http://www.amorphis.net
Facebook : https://www.facebook.com/amorphis

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green