Communication de nos partenaires

Altered Beast – Hybrid…

Le 16 juillet 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Patrick Viana : Basse
  • Stéphane Perez : Guitares
  • Guillaume Codina : Chant
  • Gaël Husson : Guitares
  • Ric Raf : Batterie

Style:

Heavy/Thrash Metal

Date de sortie:

1er Décembre 2017

Label:

Autoproduction

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 7.5/10

Mes références en termes de Thrash Metal commençant à tout doucement se multiplier, lorsque vint le temps de faire la chronique de Hybrid… du groupe français Altered Beast, je me souvins de mon premier groupe de ce genre que j’ai écouté. C’était un petit groupe de vers chez moi qui s’appelait Soul Tripper et qui proposait un mélange de Thrash et de Groove, à la Pantera. Ce fut pendant longtemps ma seule référence réelle en Thrash car leur premier EP High Voltage était un de mes CDs préférés. Ajoutez à cela la fierté d’avoir un groupe aussi talentueux près de chez vous et vous ne pouvez que « bouder » les autres groupes du genre. Même le Big Four n’a eu de grâce à mes yeux pendant un temps très long. Et encore aujourd’hui les morceaux que j’apprécie de Metallica, Slayer, Anthrax et Megadeth se comptent, cumulés pour les quatre, sur les doigts d’une main… Alors je dois admettre que je privilégie les groupes du genre Thrash depuis quelques temps, pour oublier le split de mes copains de Romans-sur-Isère… Big up les gars!

Altered Beast a tous les ingrédients pour me plaire. Originaire de Béziers, Hybrid… est le premier album du groupe qui existe depuis 2014. Le groupe a récemment partagé la scène de No Return et d’Angelus Apatrida. C’est une entrée en matière directe pour nos français qui ne passent pas par la case de l’EP ou de la démo pour nous présenter leur univers. J’aime cette prise de risque. De plus, le groupe sort cet opus en autoproduction ce qui doit beaucoup représenter pour eux en terme de travail et de consécration. La tâche va être rude mais je m’y lance à cœur ouvert !

La première surprise que je reçus fut l’artwork qui surprend comparé au contenu musical que nous développerons ensuite. En effet, nous avons une sorte de bestiole dessinée en blanc sur fond noir avec le logo du groupe en rouge et le nom de l’album. Je ne sais pas s’il y a un lien de corrélation directe mais la bête me fait penser à celle dans le film Cloverfield, qui est un de mes films favoris en caméra au poing. Première bonne pioche donc ! L’intérieur du livret montre les musiciens avec leur nom, sans plus. Digne d’un premier CD évidemment, rien de choquant. Plutôt efficace même ! Mais je m’attendais plus à un album de Death brutal, ou de Grind que le contenu qui va suivre. Comme quoi il ne faut jamais se fier aux apparences…

Fin du suspense messieurs et mesdames, nous avons affaire à du bon Thrash Metal assez old school ! Désarçonné, je dois dire que je me laisse vite embarquer d’autant que le CD démarre pied au plancher. Pas de fioritures, les bases sont rapidement posées, sans introduction ni temps plus lent. On est parti pour neuf morceaux de Thrash de derrière les fagots !

Ce que nous pouvons constater tout d’abord, c’est que le mastering est plutôt bon pour une autoproduction. L’ensemble est d’un résultat tout à fait correct sans briller de mille feux mais avec une mention très honorable ! Il n’y a pas à rougir pour nos metalleux du Sud qui ont fait tout ce qu’ils pouvaient pour proposer un son propre et carré. Donc on se laisse vite secouer par les riffs qui, sans être d’une grande originalité, demeurent cependant très performants. Bon ! Qui dit old school dit « déjà-entendu ». Pas de place pour l’innovation. Mais les intentions sont là, ça bourrine bien ! Avec toutefois une nuance : le son des guitares n’est pas assez lourd. Cela sonne trop « mécanique », alors que ce sont des riffs qui sont censés à la fois groover et bourriner, là on a la sensation que le son n’est pas assez arrangé. Ça manque encore un peu de mixage les gars.

Par contre, il va falloir m’expliquer une chose que je ne comprends pas et qui saute aux oreilles : la batterie. C’est quoi ce son de double pédale ?… On dirait que votre batteur tape dans du bois ! Alors je connais l’expression qui dit « envoyer du bois » mais là… Non, ce son ne va pas. Je pense que c’est un oubli de votre part, car je ne vois pas l’intérêt de laisser un son aussi loupé. Le reste étant en plus de bonne facture, c’est ça le pire !

Le chant est bon, il est assez bien maitrisé dans l’ensemble. Le frontman essaye de pousser quelques growls et screams avec parcimonie ce qui montre une étendue vocale intéressante pour l’avenir. Il y a même un chant clair qui me fait penser à du Heavy. Associer autant de types de chant différents parait risqué ou dans une volonté de trop faire mais pas chez Altered Beast. Tout est bien dosé, donc rien à redire là-dessus. Pas d’accès aux paroles donc je ne pourrai pas étudier les textes. Mais la rythmique de ces derniers auraient été meilleure, à mon sens, s’il y avait plus de variation de tempo. Or on tourne un peu en rond, les couplets et refrains se ressemblent un peu trop.

Mention spéciale et positive aux parties solo, très intéressantes par leurs emplacements et leur composition. Tantôt élaborées, tantôt simples comme des parties mélodiques, je les ai beaucoup appréciées. A noter un interlude sur le cinquième morceau qui achève de me faire penser à Cloverfield par son ambiance de guerre avec une grosse bestiole sanguinaire en arrière-plan.

Bon, pour un premier CD, nous pouvons nous dire que c’est une bonne entrée en matière pour Altered Beast. Le CD est de bonne composition avec un soin apporté au son qui montre que, malgré les petits défauts induits par le fait qu’il s’agisse d’une première entrée en matière, nos Français ont une chance de proposer de futurs très bons opus. A découvrir vite !

Tracklist :

1. Hybrid
2. Damnation
3. Hell rises
4. The Carnage
5. War (Intro)/Generation of Blood
6. Fight mercyless
7. Captive
8. Mind Possession

Site officiel
Page Facebook
Chaine Youtube

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green